Trouver un financement avec le crédit en ligne

Le crédit présente de nombreux avantages en fonction de la situation d’un emprunteur et de ses différents projets.

Qu’il s’agisse de financer l’acquisition d’un bien immobilier, d’un nouveau véhicule, de travaux ou encore de différentes dépenses personnelles sans affectation particulière, il existe de nombreuses formes de crédits adaptées.

Le crédit en ligne est une variante particulièrement pratique du prêt traditionnel, qui offre à la fois une simplicité dans la demande, ainsi qu’un gain de temps précieux dans la mise en œuvre.

C’est aussi une façon de trouver les meilleures offres, adaptées à toute situation, grâce à notre simulateur en ligne.

Les différents types de crédit

Le crédit répond à toute une série de besoins variés, et se présente sous plusieurs formes. Il peut être octroyé par une banque classique ou par des établissements de crédits, mais également via des enseignes de la grande distribution par exemple, dans le cadre de paiements en plusieurs fois.

De façon générale, il est courant de différencier les crédits dits affectés à une dépense en particulier, et les crédits non affectés, dont l’utilisation des fonds est libre, et sans justification.

Dans la première catégorie se trouvent notamment le prêt immobilier, affecté à l’acquisition d’un bien, ou encore le crédit auto, pour acheter un véhicule. Dans la seconde se situent le prêt à la consommation, ou prêt personnel.

L’octroi d’un crédit dépendra de la situation du demandeur, de ses revenus, d’un éventuel apport et de sa capacité de remboursement.

Crédit affecté et non affecté

Le crédit affecté, couramment utilisé pour des achats comme un véhicule ou un appartement, dépend totalement de la dépense en question. La plupart du temps, ce prêt est directement versé au vendeur, sans passer par le compte de l’emprunteur.

Plusieurs avantages sont apportés par ce type de crédit, notamment le fait qu’il est annulé si la transaction ne se fait finalement pas. De plus, son taux d’intérêt est plus avantageux que pour un crédit non affecté, car la prise de risque est moins grande pour une banque.

Crédit affecté et non affecté

Enfin, le crédit affecté peut s’obtenir parfois plus facilement, dans le cas d’une voiture par exemple, directement sur le lieu de vente.

Le crédit non affecté, l’autre type de prêt pour les particuliers, présente l’avantage d’une utilisation tout à fait libre des fonds. Aucun justificatif sur l’usage de l’argent n’est en effet nécessaire, ce qui peut permettre d’apporter un peu de trésorerie, ou de financer différents achats de loisirs par exemple.

L’inconvénient de ce type de crédit est qu’il est généralement proposé avec des taux d’intérêt plus élevés, et qu’en cas d’annulation de l’objet de la transaction, il ne sera pas possible de mettre fin au crédit, il faudra tout de même rembourser les mensualités.

Les éléments composant un crédit

Selon le type de crédit plusieurs éléments importants sont à connaitre et maîtriser. Premièrement, il faut s’intéresser au taux d’intérêt, qui peut varier assez sensiblement selon le type de crédit, le profil du demandeur et la conjoncture.

Depuis plusieurs années maintenant, les taux d’intérêt sont particulièrement bas en France, avec des records historiques atteints en la matière.

Ensuite, dans certains types de prêts comme le crédit immobilier, il sera nécessaire d’avoir un apport personnel de capital, qui fait office de garantie pour le prêteur, et qui impacte le montant à emprunter.

Selon ces données, une durée de remboursement, ainsi qu’un montant de mensualités seront proposées. Le montant à rembourser chaque mois ne pourra pas dépasser 33% de taux d’endettement de l’emprunteur, par rapport à ses revenus.

Selon les types de crédits, il faudra également prendre en compte les frais annexes, que sont les garanties et assurances, ou encore les frais de dossier.

Afin d’avoir une bonne capacité de comparaison et une meilleure lisibilité des offres, il est conseillé d’utiliser notre simulateur de crédit.

La capacité d’endettement

La capacité d’endettement et donc de remboursement est l’un des éléments clés d’un crédit, qu’il soit affecté ou non affecté. Généralement, hormis cas spécifiques, la banque ne dépassera par un taux d’endettement de 33%.

Cela signifie que le montant des mensualités qu’un emprunteur devra payer chaque mois ne pourra dépasser 33% de ses revenus totaux. La banque va souvent aller plus loin dans le calcul en prenant en compte le reste à vivre, la somme restante après avoir payé ses charges fixes.

Lorsque le taux d’endettement dépasse ce montant, il existe un risque de surendettement en cas d’imprévus, ou de baisse des revenus, ce qui entraîne des difficultés à rembourser les crédits et une spirale négative, pouvant aller jusqu’au fichage à la Banque de France.

Crédit et fichiers de la Banque de France

En effet, lorsqu’un particulier ne parvient pas à rembourser deux mensualités consécutives d’un crédit, la banque peut demander son inscription au FICP de la Banque de France, un fichier qui recense les particuliers impliquées dans ce type d’incident.

L’inscription au fichier entraîne l’impossibilité d’obtenir un crédit classique pendant plusieurs années, et des contraintes en matière de moyens de paiement, comme l’interdiction du découvert.

Un particulier ne pouvant plus rembourser ses crédits peut par ailleurs déposer un dossier de surendettement, ce qui entraîne l’inscription au FICP également.

Par ailleurs, une personne inscrite au FICP, ou au FCC, pour chèque émis sans provision par exemple, aura de grandes difficultés à obtenir un crédit. Aucune banque ne voudra en effet prendre le risque de lui prêter étant donné ses antécédents.

Alternatives au crédit classique

Dans ce cadre là, le particulier devra alors se tourner vers des alternatives au crédit classique, qui seront cependant limitées en matière de montant ou d’utilisation des fonds.

Il s’agit par exemple du micro-crédit social, octroyé par des associations ou des organismes publics comme la CAF, qui est bien souvent conditionné à une dépense en particulier, liée à un projet d’insertion socio-professionnelle, et limitée à quelques milliers d’euros.

Le prêt entre particuliers est une autre possibilité, tout comme le prêt à l’étranger, mais aucune de ces solutions ne répond à l’ensemble des besoins d’argent qui sont remplis par le crédit traditionnel.

Trouver un crédit en ligne

La recherche du crédit adapté à la situation d’un emprunteur potentiel, c’est-à-dire à ses revenus et son profil, passe de plus en plus par les plateformes en ligne.

Le premier avantage qu’offre le crédit en ligne est un gain de temps considérable. Plutôt que de passer des jours à comparer les offres et faire des demandes à des banques, il est possible d’avoir différentes offres d’établissements concurrents en quelques minutes.

Trouver un crédit en ligne

De plus, le crédit en ligne permet d’avoir accès à des offres intéressantes, grâce à une comparaison poussée des crédits disponibles.

Selon les établissements en ligne, il sera enfin possible de disposer très rapidement d’une réponse puis d’une somme d’argent, parfois en seulement 48 heures.

Pour gagner du temps, il est recommandé de débuter cette recherche par l’utilisation de notre simulateur de crédit en ligne.

Utiliser le simulateur de crédit en ligne

Le cours à un simulateur de crédit en ligne permet en effet d’accélérer la mise au point d’un projet, par exemple d’achat d’un véhicule ou d’un appartement, en sachant combien il est possible d’emprunter avec tel salaire.

Le simulateur offre une définition précise de la capacité d’emprunt de tout particulier en fonction de son salaire, pour définir au mieux son projet. C’est donc la première étape d’une demande de crédit qui doit être suivie, pour ne pas ensuite perdre du temps sur des prêts qui ne correspondent pas au profil et aux revenus.

 

Capacité d’emprunt par salaire

Quel salaire pour emprunter?