Le surendettement en France : Les chiffres et causes

Le surendettement est une problématique touchant des milliers de personnes chaque année en France, alors dans l’obligation de déposer un dossier de surendettement pour obtenir des mesures adaptées.

La typologie des demandeurs montre certaines prédispositions familiales ou sociales, alors que la tendance générale est plutôt à la baisse ces dernières années en matière de nombre de dossiers déposés. Zoom sur le surendettement en France.

Une tendance à la baisse

Le premier élément notable en ce qui concerne les chiffres du surendettement en France est la baisse régulière du nombre de procédures. Le repli s’établit ainsi à 12% en 2019 par rapport à 2018, et il atteint -27% par rapport à 2017.

En 2019, le chiffre de 81 000 nouvelles situations de surendettement (primodépôts) est donné, ce qui représente un plus bas depuis la fin des années 1990, suivant 8 années de recul. Au total, 143 080 situations de surendettement ont été soumises aux commissions en 2019.

Le montant de surendettement médian en 2019 est de 16 384 euros (hors immobilier) par ménage, pour un endettement global de 6,1 milliard d’euros pour les 134 865 ménages pris en compte.

Qui est le plus touché par le surendettement ?

Les chiffres donnés par la Banque de France permettent de présenter une typologie assez précise des personnes les plus touchées par ce type de situation.

Ainsi, les femmes représentent 55% des personnes surendettées, la tranche d’âge la plus touchée étant celle des 25-54 ans. Par ailleurs, les familles monoparentales sont surreprésentées dans ces situations de surendettement.

Le surendettement en France : Les chiffres et causes

En effet, alors qu’elles ne représentent que 9,3% des ménages en France, elles représentent 20,9% des ménages surendettés.

Par ailleurs, près de 56% des personnes touchées par le surendettement vivent dans un ménage dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté, ce qui souligne la vulnérabilité de ces personnes fragiles face au risque de surendettement.

>  Comment télécharger le dossier de surendettement en ligne – Pdf 2020 cerfa

Les causes du surendettement

Une des évolutions importantes à noter est la baisse progressive et importante de la part des dettes à la consommation dans la dette globale des surendettés, qui passe de 58% à 37% du total entre 2011 et 2019.

Les dettes immobilières grimpent par contre de 20 à plus de 30% entre 2011 et 2019, soulignant un risque potentiel des taux d’intérêt bas, qui incitent plus de ménages à emprunter, parfois avec un taux d’endettement trop important.

Enfin, les arriérés de charges courantes représentent 12,9% de l’endettement global des ménages concernés.

La mise en place de lois telles que la Loi Lagarde, qui encadrent plus strictement le crédit à la consommation, porte ses fruits en observant ces chiffres, avec un net recul de la part de ce type de prêts dans les causes du surendettement.

Les procédures de surendettement

Les chiffres de la Banque de France nous apprennent enfin que plus de 44% des dossiers de surendettement sont orientés vers une procédure de rétablissement personnel sans liquidation judiciaire, soit plus de 60 000 ménages.

Cet indicateur souligne la situation difficile dans laquelle se trouvent de nombreux ménages au moment du dépôt de dossier de surendettement, avec des dettes impossibles à rembourser.

Cela montre également qu’une partie importante de ces demandeurs ne pouvant rembourser les dettes ne disposent pas de biens susceptibles d’être vendus.

Les orientations vers le rétablissement personnel sont passées de 10% environ en 2004 à plus de 44% en 2019, signe d’une véritable tendance. Enfin, le taux d’effacement des dettes était de 26,6% en 2019, en baisse de 3,8% par rapport à 2018.