Faire un crédit tout en étant en procédure de surendettement

Il peut arriver qu’une personne fichée au FICP de la Banque de France ait le besoin de faire un crédit, malgré une procédure de surendettement en cours.

Malheureusement, le principe de ce fichage est d’être interdit de crédit, justement au motif de n’avoir pas pu rembourser les crédits précédents.

Les établissements bancaires vont donc vérifier la situation de l’intéressé lors de sa demande, et refuser dans la grande majorité des cas s’il est au FICP.

Faire un crédit en étant FICP ?

Le fait de déposer un dossier de surendettement entraîne l’inscription au FICP de la Banque de France, le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers.

Cela signifie que la personne en question est répertoriée dans ce dossier consultable par tout établissement bancaire lors de la demande d’un crédit.

Il semble ainsi quasi impossible de parvenir à convaincre une banque de prêter à une personne qui suit une procédure de surendettement.

En effet, car c’est bien en raison de ses difficultés passées à rembourser des crédits souscrits que le demandeur se trouve en procédure de surendettement.

Difficile dans ce cas de rassurer un prêteur sur sa capacité à rembourser les mensualités sans problème.

Des solutions alternatives

Malgré tout, il reste des solutions alternatives pour obtenir une somme d’argent en cas de besoin, tout en étant fiché à la Banque de France pour surendettement.

La première possibilité est d’utiliser l’option du prêt sur gage. Il faut déposer un objet d’une certaine valeur au Crédit Municipal, en obtenant en retour une somme d’argent, l’objet étant conservé en caution.

Une autre solution est d’opter pour le micro-crédit bancaire, qui peut être une bonne option pour les personnes en surendettement, bloquées avec les banques traditionnelles.

Il permet d’obtenir entre 300 et 3000 euros pour des durées de remboursement allant de 6 à 36 mois, avec des taux d’intérêt la plupart du temps inférieurs à 4%.

>  Surendettement : Effacement de dette sans liquidation judiciaire

Le micro-crédit est proposé par des organismes tels que la CAF ou l’ADIE.

Pour obtenir un crédit, rembourser les dettes

La meilleure solution pour pouvoir obtenir un crédit classique reste de sortir de la procédure de surendettement, en clôturant le dossier, par un remboursement des dettes.

Ce remboursement peut être anticipé dans le meilleur des cas, accélérant ainsi la possibilité d’obtenir un nouveau crédit auprès d’un établissement bancaire, ou simplement de 5 à 7 ans en terminant la procédure lancée par la commission.

En ayant remboursé intégralement ses dettes, et en ayant mis ainsi fin à son surendettement, le demandeur augmente ses chances de pouvoir convaincre une banque de lui prêter à nouveau, même si certaines peuvent montrer des réticences.

Faire un crédit après le dossier de surendettement

En effet, si obtenir un crédit pendant une procédure de surendettement est particulièrement complexe, cela peut rester difficile même après avoir remboursé son plan de surendettement.

Une certaine méfiance pourrait être de mise chez les établissements bancaires, qui peuvent hésiter à prêter à une personne ayant eu des problèmes de remboursement auparavant.

Comment faire un crédit quand on a un dossier de surendettement?

Les banques vont prendre en compte différents critères, et notamment le scoring bancaire de la personne, la procédure de surendettement qu’elle a subi, et également la façon dont elle a pu sortir du surendettement.

Il est logique qu’une personne ayant bénéficié d’un effacement total de ses dettes présentera un dossier plus fragile à la banque qu’un individu ayant participé au remboursement de ses dettes.

De même, une personne propriétaire, sortie du fichage au FICP devrait pouvoir obtenir un crédit traditionnel sans problème.