Comment réagir lors d’une situation de surendettement ?

La situation de surendettement pour un particulier peut être parfois difficile à définir.

Cette notion dépasse en fait les situations financières difficiles, et se concentre sur l’impossibilité pour un particulier de faire face à ses remboursements de crédits ou de dettes sur le long terme, souvent en raison d’un imprévu.

Quelles sont les causes d’un surendettement et comment y remédier ?

La situation de surendettement

La meilleure définition du surendettement est probablement celle donnée par la Banque de France, et le Code de la consommation.

Une situation de surendettement se caractérise par « l’impossibilité manifeste de faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles exigibles et à échoir. »

Dès les premiers signes de difficultés pour rembourser des crédits ou des dettes, telles que des factures d’eau ou d’électricité, la question du surendettement peut ainsi se poser.

Il peut s’agir de mensualités de crédits en cours, de loyers, ou de factures de charges courantes, en fait tout ce qui concerne les dettes du quotidien, non professionnelles.

Cette définition assez large peut ainsi toucher différentes situations et de multiples catégories de personnes, y compris des propriétaires de biens immobiliers, ne pouvant plus faire face au remboursement de crédits par exemple.

Les causes du surendettement

Il faut globalement relever deux principaux facteurs de surendettement, qui sont par ailleurs souvent cumulés lors de telles situation.

La première cause est l’accumulation de crédits, le surendettement étant par définition une problématique liée à la capacité de remboursement des dettes et crédits.

Lorsqu’une personne multiplie les crédits, elle peut vite être confrontée à des difficultés pour les rembourser, en raison d’une diminution progressive de son reste à vivre.

Si elle dispose par exemple d’une capacité de remboursement de 400 euros (calculée en fonction de son taux d’endettement de 33%), pour des remboursements de crédits réels de 450 euros par mois, alors est elle en surendettement.

>  Comment monter et remplir un dossier de surendettement ?

Comment ça se passe quand on est en surendettement ?

La deuxième raison est tout simplement l’imprévu, l’accident de la vie, qui complique instantanément une situation financière, d’autant plus si elle est fragile.

Il peut s’agir de problèmes personnels, comme un divorce, une séparation ou un décès, mais aussi de problèmes professionnels comme un licenciement.

Pour des profils fragiles, il suffit parfois d’un problème avec un véhicule, qui empêche de se rendre au travail, pour compliquer sérieusement une situation et plonger dans le surendettement.

Le surendettement est bien souvent un cumul de ces deux causes, c’est-à-dire une personne ayant souscrit à plusieurs crédits, qui se voit dans l’impossibilité de les rembourser suite à un imprévu.

Les solutions face au surendettement

Lors d’une telle situation, il n’y a cependant pas de fatalité, et des solutions existent tout à fait. L’important est de ne pas laisser la situation s’aggraver par des dettes qui s’accumulent et des procédures de saisies qui se lancent.

Le dépôt d’un dossier de surendettement est la meilleure solution pour régler cette situation, si la personne en question présente un profil recevable. La commission pourra alors décider de lui proposer des mesures adaptées, pour régler son surendettement.

Que le demandeur soit propriétaire ou pas, peu importe le montant de ses dettes, la procédure est gratuite, et ouverte à tous les particuliers pour les dettes non professionnelles (sous respect de certaines conditions).

En fonction de son état d’endettement, la commission proposera différentes mesures allant du rééchelonnement des dettes, à la réduction de taux d’intérêt, en passant par un accord avec les créanciers ou la vente de biens, ou encore l’effacement pur et simple des dettes.