Quelle durée pour une interdiction bancaire?

Si l’interdiction bancaire entraine des problématiques pour la gestion des dépenses au quotidien, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une période limitée.

L’interdit bancaire est en effet corrélé au fichage au FCC de la Banque de France, et la durée de cette inscription va dépendre de la cause de l’interdit bancaire. La meilleure façon de réduire la durée étant par ailleurs de régulariser la situation.

Interdit bancaire et FCC

Lorsqu’un particulier devient interdit bancaire, cela signifie qu’il a été inscrit au Fichier central des chèques de la Banque de France, qui recense toutes les personnes ayant connu des problématiques similaires de paiement, par chèque ou par carte.

Ce fichier est consulté par tous les organismes bancaires et de crédits, tout comme les autres fichiers, comme le FICP, qui concerne les incidents de remboursement de crédits.

Ainsi, pour mesurer et connaître la durée d’un interdit bancaire, il faut s’intéresser à la durée de l’inscription au fichier FCC de la Banque de France. La radiation du fichier entraînant en fait la fin de l’interdiction bancaire.

L’interdiction bancaire, une durée variable selon les causes

Le terme d’interdit bancaire s’explique en fait par les conséquences d’un fichage au FCC, que cela concerne l’interdiction d’émettre des chèques, ou l’interdiction de disposer d’une carte bancaire classique.

La durée de ce fichage au FCC, et donc de l’interdit bancaire, va dépendre de la cause ayant entrainé cette situation.

Si une personne est interdit bancaire en raison de l’émission d’un chèque sans provision (supérieur à 15 euros), et sans avoir ensuite régularisé la situation à la demande de la banque, alors la durée du fichage sera de 5 ans.

>  Peut-on ouvrir un compte quand on est interdit bancaire?

Si une personne est interdit bancaire en raison d’une utilisation abusive de sa carte bancaire (en dépensant de façon démesurée par rapport aux ressources disponibles), alors la durée du fichage sera de 2 ans.

La durée de l’interdit bancaire va donc dépendre du type de problème qui a causé l’inscription au FCC.

Une durée réduite en cas de régularisation

Ces durées de 2 et 5 ans sont les durées légales définies par la Banque de France. Toutefois, l’organisme précise bien que cette durée peut être raccourcie en cas de régularisation.

Quelle durée pour une interdiction bancaire?

En effet, il est précisé que la banque est tenue de demander la radiation du FCC dans les deux jours ouvrés à compter du constat de la régularisation du problème, qu’il s’agisse d’un chèque ou de dépenses liées à une carte.

Il est donc possible de réduire fortement la durée de l’interdit bancaire, et donc de sortir des conséquences difficiles de cette situation, en parvenant à régulariser les choses avec la banque.

Après l’interdit bancaire

Etant donné les contraintes que représente l’interdit bancaire pour tout particulier, la solution recommandée est donc de tout faire pour parvenir à sortir du FCC par une régularisation.

Il faut savoir qu’une fois la radiation effectuée, il sera à nouveau tout à fait possible de faire une demande de chéquier, ou de prétendre à un crédit auprès d’une banque sans avoir à subir les conséquences d’un fichage au FCC.