Obtenir un crédit voiture en étant interdit bancaire

L’obtention d’un crédit est particulièrement difficile pour une personne en situation d’interdit bancaire.

En effet, cette contrainte fait partie des conséquences indirectes d’une inscription au FCC, tout comme d’autres conséquences plus directes que sont l’impossibilité d’être à découvert, ou de disposer d’un chéquier.

Fort heureusement, plusieurs options sont possibles pour obtenir un crédit voiture, principalement en passant par les micro-crédits.

Le crédit voiture classique, difficile pour un interdit bancaire

Lorsqu’un individu se trouve en situation d’interdiction bancaire, il souffre de plusieurs contraintes au niveau financier.

Il peut s’agit de contraintes en matière de carte bleue, avec la nécessité d’utiliser une carte basique sans découvert, oui encore de conséquences en termes de chéquier, avec l’impossibilité d’émettre un chèque.

L’une des conséquences de l’interdiction bancaire pour un particulier se situe également au niveau de l’obtention potentielle d’un crédit. Chaque établissement de crédit ou banque est tenue de consulter les fichiers FICP et FCC lors de demande d’ouverture de compte.

Obtenir un crédit voiture en étant interdit bancaire

C’est également le cas, à titre indicatif, pour les demandes de prêts, et le fait qu’un individu soit FCC, donc interdit bancaire, va logiquement freiner l’établissement.

Prêter peut en effet représenter un risque trop important pour la banque, envers une personne ayant déjà connu des difficultés de paiement.

Pour un individu interdit bancaire, il sera donc très difficile d’obtenir un crédit voiture en passant par un prêt traditionnel. Une option est possible si la personne est propriétaire de son bien.

Elle peut alors choisir de faire un prêt hypothécaire en mettant en garantie son patrimoine immobilier pour acheter une voiture. Il s’agit d’une alternative qui peut être acceptée par la banque, mais qui représente un certain risque pour l’emprunteur.

>  Quelles sont les aides en cas d’interdiction bancaire ?

La solution du micro-crédit social

Le micro-crédit social est un type de crédit portant sur de plus petites sommes, octroyées par des organismes publics ou des associations et qui est tout à fait adapté à des personnes sorties du circuit bancaire traditionnel, et donc aux interdits bancaires.

Plusieurs de ces structures proposent précisément des solutions de micro-crédits pour acquérir un véhicule, si cela entre dans certains critères. Par exemple, l’Adie propose des prêts pour acheter une voiture si cela fait partie d’un projet professionnel.

De même, la CAF peut aider à l’achat d’une voiture par un micro-crédit, sous respect des conditions de revenus ou de situation sociale.

Il est donc possible d’obtenir un crédit voiture en étant interdit bancaire, en optant pour la solution du micro-crédit social. Il suffit de se rapprocher de ces structures, notamment l’Adie et la CAF, pour monter un dossier et suivre la procédure.

Les alternatives

Si ces différentes options ne sont pas possibles, il reste d’autres alternatives permettant d’obtenir une somme d’argent pour acheter une voiture, tout en étant en interdiction bancaire.

Il peut ici s’agit d’un crédit ou d’un micro-crédit entre particuliers, en utilisant l’une des plateformes en ligne spécialisées. Ce type de prêt peut être éligible à des personnes en FCC, sous couvert de certaines garanties.

De même, le prêt auprès de proches peut être également une option intéressante pour acheter une voiture. Enfin, il reste la possibilité de faire une demande de crédit auprès d’une banque à l’étranger, pour éviter la consultation du FCC de la Banque de France.

Il s’agit alors de bien vérifier les conditions de prêt, et d’opter plutôt pour des pays voisins, comme la Belgique ou le Luxembourg.