Interdit bancaire : Comment gérer un besoin d’argent urgent?

Il est délicat pour une personne en interdiction bancaire d’avoir accès à l’ensemble des solutions de paiement et de crédit, en raison de la limitation due à ce fichage au FCC.

C’est pourtant dans ce type de situation qu’un besoin immédiat d’argent est le plus répandu.

Il existe plusieurs solutions ouvertes aux individus en interdit bancaire, et qui leur permet de gérer un besoin d’argent urgent.

Le crédit en interdit bancaire

Pour une personne en interdit bancaire, l’accès au crédit est logiquement restreint. Les banques étant amenées à consulter le Fichier central des chèques, qui listes les interdits bancaires, au moment d’une demande de crédit, l’obtention d’un prêt sera difficile.

Rien n’empêche un établissement d’accorder un crédit à une personne au FCC, mais cette situation fragile ne penche pas en faveur du demandeur, déjà en difficulté par rapport au paiement d’un chèque.

Il est donc difficile d’espérer obtenir de l’argent de façon urgente en passant par un crédit à la consommation classique pour une personne en interdit bancaire, sauf pour les propriétaires, qui peuvent alors utiliser un prêt hypothécaire.

Le micro-crédit

Une solution peut alors se trouver dans le micro-crédit social, proposé par des associations ou des structures publiques, comme la CAF, la Croix Rouge ou l’Adie.

Cette alternative au crédit classique est adaptée aux individus en interdiction bancaire, et permet d’obtenir des sommes comprises entre 300 et 5000 euros.

Toutefois, il faut savoir que ce type de prêt est la plupart du temps conditionné à des dépenses particulières, comme l’achat d’un véhicule dans le cadre d’une insertion professionnelle par exemple.

De plus, pour en bénéficier, il faut remplir un dossier dont le montage et l’examen peuvent prendre un peu de temps, ce qui ne correspond pas un besoin d’argent urgent.

>  Comment ouvrir un compte professionnel en étant interdit bancaire ?

Le prêt entre particuliers

Une autre solution qui peut être plus pertinente dans le cas du besoin d’une somme immédiate, est le prêt entre particuliers.

Il peut être en effet assez rapide en utilisant des plateformes spécialisées en ligne, en trouvant un particulier souhaitant prêter des fonds.

De même, le recours au prêt auprès de proches, qu’ils soient membres de la famille ou amis, peut être une solution pratique en cas de besoin d’argent urgent, pour toute personne en situation d’interdit bancaire.

Dans ce type de cas, il faut toujours bien veiller à vérifier les conditions du prêt ainsi que le taux d’intérêt et la période de remboursement définie.

Le prêt sur gage

Enfin, il existe une autre alternative au crédit classique, au micro-crédit ou encore au prêt entre particuliers, qui peut être très utile dans des cas urgents, le prêt sur gage. C’est peut être l’option la plus efficace pour obtenir de l’argent rapidement, pour une personne au FCC.

Le prêt sur gage consiste à déposer à un Crédit municipal un ou des objets de valeur, parfois accompagnés d’un justificatif de propriété, afin d’obtenir en échange une somme d’argent, généralement comprise entre 50 et 70% de la valeur estimée du bien.

Interdit bancaire : Comment gérer un besoin d’argent urgent?

La somme accordée par le Crédit peut aller jusqu’à 3000 euros, pour une durée cumulée maximale de 2 ans.

La somme doit être restituée durant cette période, et l’objet sera rendu à la personne en interdit bancaire.

Dans le cas contraire, une mise en vente de l’objet est prévu.

L’avantage du prêt sur gage est sa facilité de mise en œuvre et la possibilité d’obtenir des fonds assez rapidement.