Quelle capacité d’emprunt avec un salaire de 4200 euros / mois

Parmi les modalités importantes à connaître avant de solliciter un crédit immobilier, on retrouve la capacité d’emprunt.

Indispensable pour déterminer le coût du crédit, les délais ainsi que les mensualités de remboursement, elle sert de repères à l’investisseur dans ses choix.

Capacité d’emprunt en gagnant 4200€ par mois

Dans le milieu bancaire, la notion de capacité d’emprunt s’applique spécifiquement au crédit immobilier. Il correspond pour le professionnel de la banque à la possibilité pour un emprunteur d’honorer le paiement de ses échéances avec un pourcentage donné de ses revenus.

Dans la pratique, les institutions financières fixent à 33% du revenu mensuel, le montant plafond de la capacité de remboursement. Sur cette base, le banquier détermine la solvabilité ainsi que le reste à vivre de la personne créditrice.

Le reste à vivre équivaut au montant restant sur le compte de l’emprunteur lorsque l’ensemble des charges financières est prélevé. Il doit être d’un niveau suffisant pour permettre à l’auteur du crédit de vivre décemment.

Le calcul de la capacité d’emprunt par la banque requiert de procéder en amont à un inventaire des revenus du client.

Par revenu total, on intègre les éléments que sont la rémunération, les aides sociales, les revenus fonciers, les allocations, etc. De ces revenus sont ôtées les charges totales à savoir le loyer et les autres charges fixes, etc.

Le résultat X obtenu est ensuite multiplié par le taux de 33 % pour estimer votre base de mensualités immobilières maximum.

Si vous souhaitez contracter par exemple un prêt immobilier avec un salaire de 4200 euros, vos mensualités peuvent théoriquement s’élever jusqu’à 1399 euros.

Toutefois, au cas où un prêt antérieur était déjà en cours de remboursement, les charges liées à celui-ci doivent être déduites de cette valeur calculée.

Une fois ces éléments connus, il est possible de recourir à un simulateur de prêt immobilier pour avoir la valeur de votre capacité d’emprunt. Une calculatrice financière peut aussi être utilisée.

Comment bien choisir la durée d’un crédit immobilier ?

Pour choisir avec précision la durée de votre crédit immobilier, il est indispensable de sélectionner l’option d’emprunt qui vous convient le mieux.

Deux modes sont proposés généralement par les institutions financières, à savoir le prêt immobilier à long terme et le prêt à court terme.

L’emprunt immobilier à court terme

En fonction de la valeur de votre capacité d’emprunt, la banque estime un délai raisonnable pour permettre à l’investisseur de rembourser.

Si vous comptez honorer rapidement l’échéancier d’amortissement de votre prêt de 4200 euros, cette option est la plus idoine. Les professionnels de la finance bancaire la recommandent en particulier du fait de sa stabilité et de son faible niveau de risque.

En effet, lorsque la durée d’un crédit est courte, vous êtes moins exposé à un changement de taux pour cause de fluctuations par exemple. De même, un prêt immobilier à court terme présente moins de risques pour la banque, car il lui permet de retourner assez tôt dans ses fonds.

>  Emprunter 100 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

En somme, si vous choisissez un prêt immobilier d’une durée de 7, 8, voire 20 ans, vous avez davantage de chances de recevoir un avis favorable.

L’emprunt de long terme

Cette catégorie de crédit immobilier comporte l’inconvénient de faire supporter à l’investisseur un coût de remboursement plus élevé.

En effet, les banquiers le considèrent comme étant porteur de plus de risques inhérents au crédit. Cependant, il offre des avantages intéressants pour le client. Il convient lorsque celui-ci envisage d’investir dans un projet immobilier important susceptible de générer plus de rentabilité.

Les autres paramètres

Pour choisir la durée de votre prêt, prêtez aussi attention à la taille de votre apport. Si vous effectuez un apport important, votre capacité d’emprunt sera plus forte.

Aussi la banque pourra-t-elle vous octroyer un crédit correspondant à vos prévisions en termes de durée. Une bonne estimation de revenus fonciers futurs peut vous appuyer aussi pour choisir une durée convenable.

Les avantages du prêt immobilier en ligne

Taux d’intérêt attractifs, procédures simples et efficaces, gains d’économies et de temps, etc. sont quelques-uns des avantages du prêt immobilier en ligne.

Taux d’intérêt attractifs

À l’instar des banques classiques, les banques en ligne offrent des coûts de prêt immobilier tout aussi adaptés au besoin des investisseurs.

Elles sont une bonne majorité à proposer des taux d’emprunt faibles facilitant un remboursement rapide. C’est notamment au niveau des taux d’intérêt fixes pratiqués que les structures financières en ligne se démarquent de leurs pairs traditionnels.

En particulier, les Taux Annuel Effectif Global TAEG en vigueur à leur niveau constituent un réel facteur incitatif. Ce taux oscille en France entre 1,6 % et 1,8 %. En revanche, la valeur de taux en cours dans les banques physiques excède généralement 2 %.

Démarches simplifiées et rapides

Le simulateur de crédit immobilier est l’une des innovations qu’apporte la banque en ligne pour les candidats à un prêt immobilier. Il permet de connaître le montant de la capacité d’emprunt de l’investisseur.

Il n’est donc plus nécessaire de solliciter un rendez-vous avec un conseiller bancaire, faire le tour de plusieurs banques. Une demande de prêt peut être introduite en une demi-heure suivie d’une réponse.

Gains d’économies

Contrairement à la plupart des banques physiques, les banques en ligne ne sollicitent pas nécessairement un apport.

Les emprunteurs sont exonérés de frais en cas de remboursement anticipé. En outre, vous n’êtes pas astreint au paiement de courtier, frais de dossier, etc. Enfin, le comparateur de prêt vous assure de trouver le meilleur taux.