Quelle capacité d’emprunt avec un salaire de 2300 euros / mois

La capacité d’emprunt est définie comme le montant maximum qu’un individu peut emprunter auprès d’un établissement bancaire. Elle est étroitement liée à la capacité de remboursement.

Cette information est importante pour la banque puisque chaque établissement a le devoir de mettre en garde ses clients contre les risques de surendettement. Sa responsabilité et sa renommée sont en péril en cas d’octroi d’un crédit à une personne qui n’a pas les moyens de rembourser.

Pour évaluer la capacité d’emprunt d’un individu, la banque se base sur certains paramètres. Les revenus, les charges, le taux d’endettement et les éventuels apports pour financer un projet sont les éléments pris en compte.

Ce calcul lui permet d’estimer si l’individu possède un train de vie en adéquation avec son revenu. L’institution de crédit évalue également la stabilité du revenu et la capacité d’épargne du requérant. La banque s’assure que le taux d’endettement de l’intéressé ne dépasse pas le seuil légal de 30 % des revenus.

La capacité d’emprunt évolue avec le niveau de revenu d’une personne. Toutefois, quelques bonnes pratiques pour améliorer sa capacité d’emprunt existent.

L’une des alternatives consiste à souscrire des garanties au moment de contracter un prêt. En effet, une banque est plus encline à prêter son argent lorsque le remboursement est assuré. Deux solutions peuvent être préconisées, à savoir le prêt hypothécaire ou la caution.

Une autre solution consiste à réduire les mensualités en allongeant la durée du remboursement par le biais d’un rachat de crédit. Plus un prêt est long, plus l’emprunteur paie des mensualités moins importantes.

Toutefois, cette option présente un inconvénient puisque les taux d’intérêt seront plus élevés, et avec eux le coût total de l’opération.

Salaire : 2300 euros / mois
Taux d'endettement pratiqué : 30 %
Reste à vivre :1610 euros
Capacité d'emprunt :690 euros

Comment choisir la durée d’un crédit immobilier ?

Ces dernières années, la durée des prêts immobiliers n’ont de cesse d’augmenter. Présentement, la durée minimale est de 5 ans. Néanmoins, la restitution de ce crédit peut aller jusqu’à 30 ans au maximum.

Pourtant, il s’avère peu probable que cette durée continue à s’allonger. En effet, le Haut conseil de stabilité financière déconseille de souscrire un crédit pour plus de 25 ans afin d’éviter le surendettement.

Aucune durée idéale n’existe puisque cette dernière dépend de la situation de chaque individu. La meilleure option est de permettre de rembourser le prêt sans encombre, sans mettre l’intéressé en danger financièrement.

Plus un crédit est long, plus il coûte cher pour l’emprunteur, même à taux d’intérêt égal. En effet, plus un emprunt est long, plus l’individu paiera des mensualités, et par conséquent des intérêts.

En effet, prévoir ce qui va se passer sur un horizon de 10 ou 20 ans n’est pas évident, alors la banque inclut les risques dans le taux d’intérêt, raison pour laquelle plus un emprunt est long, plus les intérêts sont élevés.

L’assurance doit être prise en compte car la plupart des garanties prennent fin lorsque l’individu a 75 ans. Une fois ce palier franchi, l’assurance sera plus chère et impactera le coût du crédit.

Cependant, prendre un crédit sur une longue période présente également certains avantages. Cette initiative permet de réduire la valeur des mensualités et d’augmenter la capacité d’emprunt.

>  Emprunter 230 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

De plus, dans le cas d’un investissement locatif, un emprunt à long terme permet de payer moins d’impôts. Ce dernier étant considérée comme une charge, il peut être déduit des revenus fonciers.

Utiliser notre comparateur de crédit est un bon moyen pour estimer la durée idéale de votre crédit immobilier.

Capacité d’emprunt totale avec 2300 euros par mois

Durée années : Durée mois :Capacité d'emprunt :
7 ans84 mois55 037 euros
8 ans96 mois62 449 euros
9 ans108 mois69 756 euros
10 ans120 mois76 442 euros
11 ans132 mois83 443 euros
12 ans144 mois89 873 euros
13 ans156 mois96 587 euros
14 ans168 mois103 193 euros
15 ans180 mois109 004 euros
16 ans192 mois115 316 euros
17 ans204 mois121 523 euros
18 ans216 mois127 627 euros
19 ans228 mois133 630 euros
20 ans240 mois137 274 euros
21 ans252 mois142 883 euros
22 ans264 mois148 391 euros
23 ans276 mois153 802 euros
24 ans288 mois159 117 euros
25 ans300 mois159 533 euros
26 ans312 mois164 342 euros
27 ans324 mois169 055 euros
28 ans336 mois173 674 euros
29 ans348 mois178 202 euros
30 ans360 mois171 442 euros

Avantages du prêt immobilier en ligne

De par le développement des banques en ligne, se rendre en agence pour souscrire un crédit n’est plus obligatoire. Faire un emprunt immobilier en ligne présente d’ailleurs de nombreux avantages.
Simplicité et célérité sont les maîtres mots pour décrire un crédit en ligne. L’emprunteur évite les lourdes démarches administratives. Les banques en ligne se montrent particulièrement souples et facilitent autant que possible les modalités d’emprunt.

Une simulation en ligne donne l’occasion d’évaluer le montant à emprunter. Les réponses de principe sont quasi immédiates après la réception de la demande de crédit.

Souscrire un crédit en ligne permet également de faire une économie sur les déplacements. Prendre rendez-vous avec un conseiller client, dont la disponibilité est souvent limitée, s’avère inutile. Les sollicitations de crédit immobilier en ligne peuvent se faire à tout moment de la journée, et même durant la nuit.

De plus, les différentes offres proposées par un établissement bancaire se consultent simplement en ligne. De par les outils de simulation en ligne, il est possible de constater rapidement si le crédit voulu correspond aux attentes, ou s’il est nécessaire de le revoir à la hausse ou à la baisse.

Nul besoin de revenir à l’agence pour demander des modifications, tout se fait depuis son ordinateur.

Les banques en ligne ont l’avantage de suggérer des tarifs plus avantageux que les établissements traditionnels.

En effet, elles proposent des taux particulièrement attractifs, avec de nombreux services gratuits, comme des frais de dossier offerts ; sans oublier qu’il n’est pas forcément nécessaire de domicilier son salaire vers un de ces établissements pour valider sa demande de crédit.