Emprunter 90 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le prêt immobilier est un emprunt destiné au financement des travaux de construction ou de rénovation d’un bâtiment. C’est aussi un prêt octroyé par un établissement financier en vue de l’achat d’un habitat : résidence principale ou résidence secondaire.simulation credit

Les différentes facettes d’un prêt immobilier

Souscrire un prêt immobilier est une pratique assez courante pour de nombreux ménages qui rêvent de devenir propriétaires. Il s’agit d’un emprunt accordé par une banque ou un organisme de crédit en vue de réaliser un projet immobilier.

Vous pouvez demander un prêt de 90 000 euros pour construire, rénover ou acheter un bien immobilier.

Sachez qu’en dessous d’un certain montant, il est recommandé de souscrire un prêt personnel et non pas un emprunt destiné à un investissement immobilier. Cela permet d’éviter les frais liés à la constitution du dossier et à l’hypothèque.

Il existe plusieurs types de prêts immobiliers pour financer votre projet : prêt amortissable, prêt d’aide à l’accession, prêt relais, prêt in fine… Pour optimiser la solution de financement que vous avez choisi, il est aussi possible de recourir à un prêt complémentaire.

En fonction de votre profil, l’organisme de crédit pourrait vous proposer plusieurs options : prêt à taux zéro (PTZ), prêt employeur, prêt conventionné, prêt bonifié… Pour emprunter dans les meilleures conditions, il est conseillé de soumettre une seule demande pour le prêt immobilier et le prêt complémentaire.

Un prêt immobilier est caractérisé par plusieurs points tels que le montant, l’apport personnel, la mensualité, le taux d’intérêt, le taux d’assurance emprunteur, les garanties, les frais de dossier, etc.

Lors de la négociation de votre prêt immobilier, vous pouvez demander l’application d’un taux fixe ou d’un taux variable. Avec un prêt immobilier à taux fixe, vous connaissez le montant total des mensualités grâce au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) de votre crédit. Sachez toutefois que le taux fixe est généralement plus élevé que le taux variable.

Souscrire un prêt immobilier figure parmi les solutions les plus avantageuses pour accéder à la propriété. Il s’agit d’un emprunt sur le long terme d’une très grande flexibilité parce qu’il permet de financer une acquisition immobilière d’un montant élevé.

Pour un prêt immobilier de 90 000 euros, par exemple, vous pouvez facilement négocier une durée de remboursement s’étalant sur 15 ou 25 ans, voire plus.

Ainsi, en fonction de l’évolution de vos revenus, il est possible d’adapter vos mensualités et de raccourcir ou d’allonger la durée de votre prêt.

Comprendre la capacité d’emprunt

L’obtention d’un prêt immobilier passe par l’étude minutieuse de la capacité d’emprunt. L’établissement de celle-ci permet de déterminer le montant du crédit que le prêteur peut vous accorder pour financer votre projet.

La capacité d’emprunt prend en compte l’apport personnel et les éventuels crédits en cours. Elle est ainsi établie en fonction de vos revenus et de vos charges. Ainsi, si vous avez déjà d’autres emprunts en cours, le prêteur sera amené à étudier votre taux d’endettement et déterminer le reste à vivre par rapport à votre rentrée d’argent mensuelle.

La pratique veut que les mensualités d’un crédit ne doivent pas dépasser le tiers des revenus mensuels d’un emprunteur. C’est pourquoi le prêteur doit évaluer la capacité d’emprunt avant d’attribuer le crédit immobilier. Cela permet de conserver la santé financière de l’emprunteur et couvrir l’établissement financier de tout risque de non-remboursement.

En ce qui concerne le calcul de la capacité d’emprunt, celui-ci tient compte de plusieurs variables afin d’estimer avec précision la somme que vous pouvez emprunter. Pour vous laisser une bonne marge de manœuvre dans le remboursement, le prêteur doit analyser plusieurs facteurs.

Les modalités du prêt seront analysées avec minutie, surtout au niveau de la durée de remboursement et du taux d’intérêt. En effet, plus la durée du prêt est longue plus la capacité d’emprunt augmente. Il en est de même pour le taux d’intérêt du prêt immobilier.

>  Quelle capacité d'emprunt avec un salaire de 2000 euros / mois

L’application d’un taux d’intérêt moins élevé accroît votre capacité de remboursement. En somme, l’évaluation de la capacité d’emprunt constitue un élément déterminant dans l’octroi d’un prêt immobilier.

Toutefois, ce n’est pas le seul critère que le prêteur doit considérer pour vous accorder votre prêt immobilier 90 000 euros. Le prêteur tient compte de votre situation financière actuelle et à venir pour concéder le crédit.

Le calcul du taux d’endettement

Lors de la négociation de votre prêt immobilier, l’organisme de crédit procède au calcul du taux d’endettement afin d’apprécier votre solvabilité. Il s’agit d’un indice permettant de juger votre capacité à rembourser l’emprunt.

Afin d’obtenir ce taux, il faut déterminer la somme de toutes les mensualités de vos crédits en cours et la mensualité du nouveau prêt. Ensuite, on effectue le rapport entre cette somme et le montant de vos revenus mensuels avant de multiplier le tout par 100.

Plus vos revenus sont faibles, plus le taux d’endettement est élevé. Le taux maximum généralement acceptable pour prétendre un prêt immobilier est de 33 %.

Pour obtenir votre prêt immobilier, il est donc important de ne pas dépasser le taux d’endettement maximal. Ce seuil n’est pas inscrit dans la réglementation, mais figure parmi les bonnes pratiques instaurées par les organismes de crédit.

Ainsi, si vous avez suffisamment de ressources vous permettant de garder une bonne santé financière, il est possible d’appliquer un taux d’endettement supérieur à 33 % afin de payer votre prêt dans une durée réduite.

En revanche, si vous avez de faibles revenus, l’application d’un taux d’endettement légèrement plus bas est possible en allongeant la durée du prêt. D’autres alternatives comme le rachat de crédits ou le regroupement de crédits permettent aussi de diminuer le taux d’endettement.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois1 557 €4 671 €3 395 €
6 ans72 mois1 307 €3 921 €4 071 €
7 ans84 mois1 128 €3 384 €4 748 €
8 ans96 mois994 €2 982 €5 426 €
9 ans108 mois890 €2 670 €6 105 €
10 ans120 mois810 €2 430 €7 251 €
11 ans132 mois742 €2 226 €7 980 €
12 ans144 mois690 €2 070 €9 331 €
13 ans156 mois642 €1 926 €10 115 €
14 ans168 mois601 €1 803 €10 901 €
15 ans180 mois568 €1 704 €12 260 €
16 ans192 mois537 €1 611 €13 089 €
17 ans204 mois509 €1 527 €13 920 €
18 ans216 mois485 €1 455 €14 753 €
19 ans228 mois463 €1 389 €15 587 €
20 ans240 mois451 €1 353 €18 277 €
21 ans252 mois433 €1 299 €19 214 €
22 ans264 mois417 €1 251 €20 154 €
23 ans276 mois403 €1 209 €21 097 €
24 ans288 mois391 €1 173 €26 548 €
25 ans300 mois389 €1 167 €26 651 €
26 ans312 mois377 €1 131 €27 763 €
27 ans324 mois367 €1 101 €28 878 €
28 ans336 mois357 €1 071 €29 997 €
29 ans348 mois348 €1 044 €31 210 €
30 ans360 mois362 €1 086 €40 400 €