Emprunter 70 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Devenir propriétaire d’une maison est le rêve de tous les Français, cependant, peut de personnes peuvent le faire sans crédit, à moins d’avoir une grosse somme dans son compte en banque.

Pour un particulier de la classe moyenne, l’unique alternative pour posséder une maison ou un appartement est de faire recours à un prêt immobilier ou crédit immobilier.simulation credit

Caractéristiques du crédit immobilier

Comme son l’indique, le prêt immobilier est un crédit servant exclusivement à l’achat d’un bien immobilier, que ce soit une maison, un studio, un appartement ou autre. Dans la majorité des cas, le montant accordé par les banques correspond à 80 % du prix de l’acquisition du bien.

Dans le cas d’une construction, les établissements bancaires libèrent le capital de façon progressive au fur et à mesure que les travaux avancent. Bien évidemment, comme tout prêt bancaire, l’emprunteur rembourse la banque prêteuse par mois pendant une durée convenue dans le contrat entre les deux protagonistes.

Rénover ou construire des maisons écologiques permet aussi de bénéficier des aides comme le PTZ ou prêt à taux zéro.

Comment obtenir un crédit immobilier ?

Ce n’est pas tout le monde qui peut obtenir un prêt immobilier auprès d’un établissement bancaire. Il faut que l’emprunteur remplisse certains documents et conditions. En premier lieu, le projet doit être réalisable et concret.

Il négocie ensuite la somme souhaitée avec la banque tout en prouvant sa capacité de remboursement à savoir des revenus suffisants et des garanties ou hypothèque. Sans un travail stable et une bonne assurance, la chance du demandeur de prêt est minime, voire impossible.

L’idéal pour obtenir un prêt immobilier est de consulter plusieurs banques afin de trouver l’offre qui convient le mieux au demandeur. Il est même conseillé de se faire aider par un conseiller bancaire pour faciliter les négociations.

Les avantages

Un prêt immobilier est une opportunité pour s’offrir la maison de son rêve. Trouver du financement n’est pas une chose facile, seuls les établissements de crédit peuvent prêter une telle somme.

Une fois la demande validée, l’emprunteur dispose de la totalité de la somme souhaitée en quelques semaines seulement. De plus, les mensualités, le taux de remboursement ainsi que la durée de remboursement restent abordables, l’emprunteur a même l’occasion de souffler un peu à chaque fin de mois.

Enfin, le prêt immobilier est beaucoup moins restrictif qu’un prêt classique. Si le particulier ne dispose que de revenus fonciers sans activité professionnelle, la banque peut lui accorder du crédit grâce au prêt hypothécaire.

La capacité d’emprunt

Avant d’accorder une demande de prêt immobilier d’un particulier, les établissements bancaires procèdent à un examen minutieux du demandeur surtout sur sa capacité d’emprunt.

Il est possible pour le particulier de calculer sa capacité d’emprunt avant même de faire la demande. Tout d’abord, par définition, la capacité d’emprunt se définit comme le montant du crédit accordé par la banque prêteur pour le financement du projet immobilier du demandeur.

C’est l’un des éléments les plus étudiés par le prêteur pour définir la somme solvable avec les autres crédits en cour. Le calcul de la capacité d’emprunt se fait à partir de deux variables : le taux d’endettement et le reste à vivre du demandeur de crédit. Le calcul peut être aussi influencé par le taux d’intérêt.

Le taux d’endettement

Cet indicateur correspond au rapport entre les charges de l’emprunteur et ses revenus pour définir le pourcentage des ressources pour les dépenses essentielles et courantes. Il permet en quelque sorte de connaitre si l’emprunteur n’accumule pas trop de dettes par rapport à ses moyens financiers.

>  Emprunter 150 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le reste à vivre de l’emprunteur

C’est le montant restant dont dispose le demandeur une fois toutes les charges acquittées à chaque fin de mois. Si le chiffre est négatif ou insuffisant, le prêteur refuse automatiquement d’accorder le crédit immobilier. Ce qui fait que la capacité d’emprunt dépend en grande partie du reste à vivre.

Comment augmenter sa capacité d’emprunt ?

Pour augmenter sa capacité d’emprunt, il se révèle efficace de restructurer ses crédits en cours. Cela consiste à rassembler les dettes en cours notamment les crédits à la consommation en une seule dette pour alléger les mensualités et rallonger la durée du remboursement des dettes.

De ce fait, le taux d’endettement est en baisse et le particulier dispose de plus de marge pour réaliser son projet immobilier.

Qu’appelle-t-on taux d’endettement, bonnes pratiques ?

À chaque demande de prêt immobilier, la banque calcule en premier lieu le taux d’endettement du particulier.

Le taux d’endettement est le rapport entre les charges financières mensuelles liées à l’ensemble des dettes et les revenus mensuels. Il est évident que le demandeur ne pourra payer ses mensualités qu’avec ses revenus. Si le poids des charges est supérieur aux revenus mensuels, c’est dire si le reste à vivre est insuffisant, cela signifie que l’emprunteur ne peut plus faire face aux autres dépenses courantes.

Pour donner un exemple concret, supposons qu’un ménage gagne dans les 3 500 euros net par mois. Ayant un projet d’acheter une maison, le couple décide de souscrire un prêt immobilier de 150 000 euros sur 15 ans (au taux de 2 % assurances comprises). La mensualité à payer est alors de 1000 euros. Si l’on calcule le taux d’endettement, 1 000 €/3 500 € = 28,6 %. Ce chiffre est inférieur à 30 %, la banque peut accorder le prêt bien que c’est limite.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois1 211 €3 633 €2 641 €
6 ans72 mois1 016 €3 048 €3 166 €
7 ans84 mois877 €2 631 €3 693 €
8 ans96 mois773 €2 319 €4 220 €
9 ans108 mois692 €2 076 €4 748 €
10 ans120 mois630 €1 890 €5 640 €
11 ans132 mois577 €1 731 €6 206 €
12 ans144 mois537 €1 611 €7 257 €
13 ans156 mois499 €1 497 €7 867 €
14 ans168 mois467 €1 401 €8 479 €
15 ans180 mois442 €1 326 €9 536 €
16 ans192 mois418 €1 254 €10 181 €
17 ans204 mois396 €1 188 €10 827 €
18 ans216 mois377 €1 131 €11 475 €
19 ans228 mois360 €1 080 €12 124 €
20 ans240 mois351 €1 053 €14 215 €
21 ans252 mois337 €1 011 €14 944 €
22 ans264 mois325 €975 €15 676 €
23 ans276 mois313 €939 €16 409 €
24 ans288 mois303 €909 €17 144 €
25 ans300 mois302 €906 €20 728 €
26 ans312 mois294 €882 €21 593 €
27 ans324 mois285 €855 €22 461 €
28 ans336 mois278 €834 €23 331 €
29 ans348 mois271 €813 €24 205 €
30 ans360 mois282 €846 €31 422 €