Emprunter 500 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Vous souhaitez réaliser un prêt de 500 000 euros, mais vous ne savez pas le montant à rembourser à la fin de chaque mois selon votre budget ?

En réalité, avant de contracter un prêt immobilier, les établissements financiers jugeront votre compacité d’emprunt en fonction de vos revenus et de votre profil. Alors, quel salaire faut-il percevoir pour emprunter 500 000 euros ? Nous vous en disons tout.

Caractéristiques d’un crédit immobilier de 500000 €

Encore appelé crédit immobilier, le prêt immobilier est un acte par lequel une banque ou un établissement financier met à la disposition d’un client une somme d’argent.

Cette opération vise à financer un projet immobilier. Ainsi, le crédit immobilier est destiné à la réalisation des travaux constructions ou l’achat d’un immeuble, d’un logement, d’un terrain, etc.

Si vous voulez souscrire à un prêt immobilier de 500 000 euros, vous devez savoir qu’il s’agit d’un prêt à long terme. Sa durée de remboursement est généralement comprise entre 10 et 30 ans.

Il faut savoir que les sommes du crédit s’évaluent entre 50 à 80 % du tarif du bien immobilier. Le reste nécessite un apport personnel.

Ce dernier peut être issu des sources de revenus tels qu’un plan d’épargne entreprise, une donation ou vos économies. Toutefois, la réussite d’un crédit immobilier de 500 000 euros nécessite une parfaite étude de certains éléments.

Caractéristiques d’un prêt immobilier

Pour vous octroyer un prêt immobilier, les banques ou établissements financiers prennent en compte plusieurs critères. En effet, ils considèrent la durée du prêt qui sera déterminé par vous-même. Cette durée influence fortement le taux d’intérêt. Si elle est longue, le taux sera élevé.

À l’instar de la durée, les prêteurs considèrent également le taux. Celui-ci représente les intérêts à verser à votre banque. Il faut notifier qu’il existe plusieurs types de taux. Il s’agit généralement du :

  • taux fixe ;
  • taux variable ;
  • et du taux révisable.

Les offres de crédit immobilier reposent également sur le taux effectif global (TAEG), les sûretés pour garantir le prêt immobilier et les modalités de remboursements.

Il est important de préciser que la souscription à une assurance, la caution d’un tiers ainsi que l’hypothèse sont des garanties qui pourront être demandées par votre établissement financier.

Avantages d’un prêt immobilier

Un prêt immobilier vous permet d’avoir suffisamment de fond pour financer des projets immobiliers.

Vous pouvez donc tirer profit de ce montant pour investir dans des biens immobiliers locatifs par exemple ou dans un logement neuf. Ainsi, un crédit immobilier vous permet de devenir rapidement propriétaire tout en vous permettant d’avoir le logement de vos rêves.

De plus, cette opération favorise une parfaite gestion de vos revenus. Toutefois, avant de souscrire à un crédit immobilier, il est vivement recommandé de comparer les offres de plusieurs banques afin de choisir la plus avantageuse.

En outre, vous devez effectuer le choix tout en considérant les garanties, les assurances, le taux, la durée, etc.

Capacité d’emprunt, qu’est-ce que c’est ?

La capacité d’emprunt représente la somme maximale qu’un établissement financier peut vous octroyer afin de financer vos projets.

>  Quelle capacité d’emprunt avec un salaire de 4900 euros / mois

En effet, le calcul de votre capacité d’emprunt s’effectue généralement par les banques et d’autres organismes prêteurs.

Vous avez également la possibilité de le faire vous-même avant d’effectuer la demande de votre crédit immobilier. Cela vous permettra de savoir si vous serez éligible au prêt que vous souhaitez contracter.

Cependant, la capacité d’emprunt peut varier en fonction de nombreux facteurs comme : l’apport personnel, le montant des charges, les revenus nets, le reste à vivre les revenus, le taux d’endettement, la durée de l’emprunt, etc.

Les revenus et les charges

La somme de vos différentes ressources stables mensuelles permet d’avoir une idée claire de votre capacité de remboursement d’un crédit. Cette dernière prend alors en compte les éléments tels que :

  • le salaire net ;
  • les primes ;
  • les pensions de retraite ;
  • les bénéfices commerciaux ;
  • les revenus fonciers ;
  • les revenus de placements, etc.

Concernant vos charges, les éléments comme les mensualités de crédits en cours, les prêts à la consommation, les loyers et les pensions alimentaires sont considérés lors du calcul de l’endettement.

L’apport personnel

Dans le cadre d’un prêt immobilier, un établissement financier peut vous obliger à investir un capital en vue de financer votre projet immobilier. Généralement, la somme de ce capital représente en moyenne 10 % du bien convoité.

Le reste à vivre

En fonction de vos différentes charges, un organisme prêteur peut déterminer en quelques clics le reste à vivre qui sera pris en compte durant le calcul du taux d’endettement. Il est important de préciser que les minimas du reste à vivre diffèrent d’un établissement à un autre et de chaque situation. Par ailleurs, le reste à vivre est estimé à 800 euros pour un adulte et 300 euros par enfant supplémentaire.

Qu’appelle-t-on le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est un élément très important qui vous aidera à connaître facilement votre capacité d’emprunt. En effet, le calcul de ce dernier consiste à effectuer le rapport entre vos charges et vos revenus.

Le résultat obtenu permettra de savoir si le crédit immobilier demandé vous sera accordé ou non. Pour cela, le taux d’endettement est un critère indispensable que les banques considèrent pour octroyer un prêt immobilier.

Pour calculer ce taux, les établissements financiers prennent en compte la mensualité convenue et le reste à vivre. Avant de bénéficier d’un crédit immobilier, votre taux d’endettement ne doit pas excéder 33 %.

Toutefois, ce pourcentage peut changer selon la situation d’une banque donnée. Pour cela, vous trouverez certaines banques qui octroient un crédit immobilier avec taux d’endettement de 40 % tandis que d’autres refusent un taux de 30 %.

Si vous souhaitez obtenir un prêt immobilier de 500 000 euros, vous devez être en conformité avec tous les critères exigés. De plus, vous devez savoir négocier le prêt.

Si vous n’êtes pas capable d’effectuer la négociation vous-même, vous pouvez solliciter l’aide d’un courtier. Celui-ci est un professionnel qui maîtrise parfaitement le fonctionnement des établissements financiers.

Ainsi, il peut vous conseiller ou vous aider à trouver les meilleures offres avec des taux intéressants.