Emprunter 490 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Pour effectuer un prêt immobilier de 490 000 €, il faut avoir un revenu donné. C’est cela qui vous garantit d’obtenir votre crédit.

Mais quel doit être en moyenne le montant de ce salaire ? On vous donne des détails utiles ici.

Caractéristiques d’un crédit immobilier de 490000 €

Le prêt immobilier est un crédit demandé et octroyé à une personne dans le cadre de la réalisation d’une opération immobilière.

Il s’agit donc d’une somme d’argent mise à disposition d’une personne non professionnelle par une structure de crédit afin de lui permettre de financer un projet dans le domaine de l’immobilier.

Les actions telles que l’achat d’un immeuble, une rénovation, l’achat d’un terrain, une construction, etc., sont autant de projets immobiliers pour lesquels on peut valablement solliciter un prêt immobilier.

Ce type de prêt est à long terme et son montant est déterminé en fonction du prix total du bien immobilier à acquérir.

En général, le crédit va financer seulement une partie de cette somme, soit entre 50 et 80 % du prix de l’immeuble.

Vous pouvez bénéficier de ce crédit de 490 000 € seulement si vous assurez par vous-même l’apport restant pour solder le bien immobilier. Cet apport personnel peut provenir de différentes sources telles que vos avoirs propres, une donation, etc.

Ses caractéristiques

Pour qu’un prêt immobilier de 490 000 € soit considéré comme tel, il doit remplir certaines conditions. Les caractéristiques d’un tel crédit auprès d’un organisme prêteur sont donc généralement les suivantes.

  • Il est accordé sous conditions de ressources.
  • La durée du prêt est choisie par l’emprunteur, étant entendu que plus elle est longue, plus les taux sont élevés.
  • Il peut être lié à plusieurs taux (variable, fixe, révisable).
  • Le taux annuel effectif global que l’on appelle aussi le TAEG.
  • Les modalités précises de remboursement du prêt.
  • Les sûretés qui garantissent un minimum le crédit.

Sur ce dernier point, les organismes de prêt immobilier se distinguent quelque peu dans la pratique.

Certains se contentent d’exiger de vous l’ouverture d’un compte au sein de leur établissement. D’autres vont jusqu’à demander la domiciliation de vos revenus.

D’autres encore opteront pour des garanties telles que la souscription d’une assurance de type emprunteur, le paiement d’une caution par un tiers ou une hypothèque sur bien.

Ses avantages

Le prêt immobilier est soumis à conditions, mais présente plusieurs avantages. Il permet à une personne dont les revenus sont faibles ou moyens de financer n’importe quel projet immobilier nécessitant plus de 490 000 € d’investissement.

Grâce à un tel crédit immobilier, vous pouvez disposer immédiatement d’une somme importante d’argent nécessaire à la réalisation de votre projet.

De plus, ses modalités de remboursement n’ont pas une incidence brusque sur vos finances, puisqu’elles sont assez souples.

En fonction des caractéristiques spécifiques de votre crédit immobilier, vous pouvez concrétiser dans des délais courts votre rêve immobilier. Ne manquez pas de comparer différentes offres de prêt immobilier afin d’identifier celle qui vous correspond le mieux.

La capacité d’emprunt : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un terme qui désigne la somme maximale dont vous pouvez bénéficier en crédit de la part de votre établissement bancaire. Elle est calculée en prenant en compte un certain nombre de paramètres précis.

>  Emprunter 190 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Par exemple, la banque peut inclure dans son calcul votre apport personnel, vos revenus, le montant de crédit que vous souhaitez, vos charges, votre taux d’endettement, le reste à vivre, etc.

L’apport personnel est une somme que vous devez investir dans votre propre projet immobilier. Il représente en général les 10 % dudit projet sans lesquels l’organisme prêteur ne vous accordera pas son crédit.

Sont considérés dans le calcul des revenus les salaires, les traitements, les bénéfices industriels et commerciaux, ceux non commerciaux et agricoles, les revenus de placements financiers et les revenus fonciers.

Les charges se constituent de toutes les dépenses récurrentes comme un loyer mensuel, une pension alimentaire à verser ou encore une mensualité de remboursement de crédit.

Le reste à vivre correspond au montant restant au ménage après acquittement de toutes les charges. Il doit être assez important pour permettre au ménage d’assurer sans difficulté ses dépenses courantes incompressibles.

Si tel n’est pas le cas, le crédit immobilier pourrait ne pas être accordé par l’organisme de prêt. Il faut savoir que le reste à vivre est déterminé suivant des critères propres à chaque banque.

Elles prennent généralement en compte la situation géographique qui est la vôtre ainsi que la composition de votre ménage.

Ainsi, votre reste à vivre peut être différent en fonction du nombre d’enfants que vous avez à charge et du fait que vous soyez célibataire ou en couple. La capacité d’emprunt est déterminée suivant ces critères par les organismes de crédit immobilier, mais ils pourraient agir différemment face à votre dossier.

Chacun appliquera ses critères propres qui peuvent ne pas être ceux des autres. Notez tout de même qu’il est possible d’augmenter votre capacité d’emprunt en faisant par exemple une restructuration de vos crédits en cours.

Qu’appelle-t-on le taux d’endettement : bonnes pratiques

Le taux d’endettement est l’un des critères clés sur lesquels s’appuient les organismes de prêt afin de déterminer votre capacité d’emprunt.

Il est le résultat de la différence entre vos revenus et vos charges. Grâce à cette donnée, les organismes de crédit s’assurent que vous n’accumulez pas les dettes en considération des moyens qui sont vôtres.

Les revenus non garantis ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux d’endettement. Après obtention du résultat, l’organisme évalue à nouveau le taux d’endettement du ménage en supposant le crédit accordé.

C’est en considérant ces deux résultats qu’il détermine s’il vous octroie le crédit ou non. En général, le taux d’endettement maximal est de 30 %, mais il revient à chaque organisme d’apprécier suivant votre situation spécifique.

Afin de vous éviter un tel déboire, vous pouvez simplement confier la recherche de votre crédit immobilier à un courtier.

Fort de son expérience et de son savoir-faire, il saura sélectionner l’organisme de prêt immobilier idéal pour vous obtenir le prêt de 490 000 €. Il saura également optimiser votre capacité d’emprunt et parviendra à négocier pour vous le meilleur contrat de prêt immobilier.