Emprunter 480 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le changement de domicile ou les travaux de rénovation sont des projets qui nécessitent beaucoup d’argent.

Il arrive qu’en dépit de tous les efforts que vous faites, vos économies ne suffisent pas à financer ces grands projets. Dans ce cas, il devient presque indispensable de contracter un prêt immobilier.

De nombreux paramètres sont à prendre en compte pour un ce type d’emprunt. Votre salaire est l’un des plus importants. La question se pose de savoir quel salaire permet d’emprunter une somme de 480 000 euros.

Caractéristiques d’un crédit immobilier de 480000 €

Avant de vous engager dans un processus tel que le prêt immobilier, il est important de tout savoir dessus. Cela part de la définition, mais aussi de ses caractéristiques et de ses avantages pour vous.

Définition et caractéristiques générales

Contracter un prêt immobilier consiste pour une personne à demander puis retirer une somme d’argent plus ou moins élevée auprès d’une institution financière afin de réaliser un projet immobilier.

Il faut noter que l’organisme qui valide le prêt immobilier peut ne pas être une banque.

Encore appelée crédit immobilier, cette opération ne peut être utilisée qu’aux fins de réalisation immobilière. Ainsi, vous ne pourrez contracter un prêt immobilier que pour :

  • acheter ou rénover un local professionnel ou commercial
  • rénover votre maison ou votre appartement
  • acheter un terrain pour construire
  • acheter une nouvelle maison
  • réaliser un projet à but locatif
  • acheter un appartement.

Il faut savoir que le prêt immobilier peut être contracté à court, moyen ou long terme. Cela dépend du montant que vous empruntez, mais aussi de votre projet.

Dans ce sens, lorsque vous vous engagez pour un prêt de 480 000 euros, vous entrez dans un processus à long terme.

La particularité de ce type de prêt est que vous pouvez rembourser au bout de 10 ans, bien que la durée maximale soit de 30 ans.

Il faut savoir que la couverture d’un prêt immobilier se situe dans une fourchette allant de 50 à 80 %.

Ce taux est évalué en se basant sur le montant total de votre projet. Cela vous permet de couvrir la majorité des dépenses et un apport personnel minime suffira pour le financement du reste du projet.

En dehors de tout cela, il est important de noter que le crédit immobilier a des caractéristiques qui lui sont propres. Premièrement, ce type de crédit est fait sous de nombreuses conditions. On peut citer :

  • la détermination de la durée de remboursement par l’emprunteur
  • l’existence de plusieurs types de taux applicables (fixe ou variable)
  • la possibilité de réviser le taux et de les comparer (grâce au TAEG)
  • la justification de ressources nécessaires
  • la mise à disposition de sûretés.

Enfin, il faut avoir que ce type de prêt exige certaines garanties. Cela peut être une hypothèque ou encore un engagement d’une tierce personne.

De même, l’obligation est faite à la personne qui emprunte, de souscrire à une assurance afin de pouvoir se prémunir de toutes circonstances, même celles indépendantes de sa volonté.

Avantages

Le crédit immobilier est un engagement qui au regard de ses caractéristiques, peut susciter une certaine appréhension. Cependant, il est important de noter qu’il propose de nombreux avantages.

>  Emprunter 460 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

D’abord, il permet à toute personne disposant d’un revenu d’avoir un logement. Cela constitue un soulagement, surtout dans un contexte économique où le revenu est surtout employé pour la gestion du quotidien.

Ainsi, à condition de pouvoir justifier d’un revenu et de quelques garanties, vous pourrez lancer tous les types de projets immobiliers de votre choix. Cela réduit le temps que vous mettrez avant d’emménager ou de changer d’habitation.

Ensuite, le crédit immobilier vous permet de gérer convenablement votre revenu. En faisant un échelonnement qui vous arrange, vous ne sentirez rien. Enfin, le prêt immobilier vous permet d’assurer plus facilement vos vieux jours.

La capacité d’emprunt, qu’est-ce que c’est ?

Avant de contracter un prêt immobilier de 480 000 euros, il est important d’évaluer votre capacité d’emprunt.

Il s’agit de la somme maximale que vous pouvez obtenir de la banque ou de l’organisme auprès duquel vous sollicitez l’emprunt. Il est évalué par la banque au moment où vous faites la demande et dépend de nombreux paramètres. On peut citer :

  • votre revenu
  • vos charges
  • votre apport personnel
  • votre capacité de remboursement.

Afin de déterminer votre revenu exact, vous devrez prendre en compte toutes les sources qui le justifient (le salaire et ses accessoires, les possibles investissements et spéculations).

Il en est de même pour les charges et vous devrez faire preuve d’une grande transparence dans vos justificatifs. Cela permettra de déterminer à quel point vous êtes en mesure d’emprunter 480 000 euros.

Une fois que toutes ces informations sont mises à la disposition de l’organisme prêteur, ce dernier va déterminer votre reste à vivre. Il s’agit du montant qui apparaît lorsqu’on a retiré toutes vos charges de votre revenu. Ce montant sert de base au calcul de votre taux d’endettement.

Qu’appelle-t-on le taux d’endettement et quelles sont les bonnes pratiques ?

Le taux d’endettement est un élément déterminant pour contracter un prêt immobilier. Il s’agit du pourcentage correspondant au rapport entre vos charges et votre revenu. Le résultat sera utilisé par la banque pour déterminer si vous êtes en mesure de contracter une dette de 480 000 et de la rembourser.

Il faut rappeler que votre salaire doit être assez considérable pour vous permettre d’apporter la participation personnelle, mais aussi pour supporter les mensualités de remboursement.

Lors d’un prêt immobilier, le taux d’endettement maximal admis est d’environ 33 %. Au-delà de ce taux, la banque considère que vous êtes en situation de surendettement et vous refuse le crédit.

Cela permet à la banque de garantir un niveau de vie minimal à vous-même ainsi qu’à vos proches.

Cependant, cette décision peut être légèrement modifiée selon la méthode utilisée pour votre emprunt. Dans ce sens, vous pouvez bénéficier d’une rallonge de votre capacité d’emprunt à 40 % d’endettement.

Faire preuve de bonne foi est souvent conseillé dans ce cas. De même, vous pouvez faire appel à un courtier afin que ce dernier vous accompagne de manière adéquate.