Emprunter 40 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Un crédit immobilier ou un prêt à usage immobilier est une opération par laquelle une banque ou un autre établissement de crédit alloue à un emprunteur (non professionnel) des fonds pour financer l’acquisition d’un bien immobilier.

Ce prêt a pour objet de financer : la construction d’un habitat, les travaux, l’achat d’un terrain, l’acquisition d’un logement (destiné à un logement, un local commercial ou à la location).

Un crédit au logement de 40 000 € est un emprunt sur le long terme assorti d’une période de remboursement comprise entre 5 et 30 ans.

Il est estimé entre 50 et 80 % de la valeur du bien à acquérir. Une participation personnelle est donc indispensable pour couvrir la différence.

Cette contribution peut être constituée à partir de différentes sources telles que votre épargne, des dons ou des fonds d’épargne en entreprise. La réussite de votre prêt immobilier de 40 000 € nécessite l’étude de quelques paramètres.

Caractéristiques d’un crédit immobilier de 40000 €

Les prêts immobiliers accordés par les établissements de crédit sont proposés en fonction des conditions suivantes :

  • Le taux et la durée du prêt sont déterminées par l’emprunteur. En principe, le taux est d’autant plus élevé que la durée est longue.
  • Le taux ou l’intérêt perçu par l’institution financière : il peut être fixe, variable ou révisable.
  • Le TAEG ou le taux annuel effectif global : en prenant en considération ce pourcentage, il est possible de comparer le coût total des différents prêts proposés.
  • Les modalités du remboursement.
  • Les garanties nécessaires pour assurer ce prêt immobilier.

Dans le cadre des garanties pouvant être exigées par votre banque, une hypothèque, une garantie tierce (au besoin) et la souscription d’une assurance pour l’emprunteur peuvent être demandées.

Si le prêt est remboursé par anticipation, des frais peuvent également être exigés. S’il est vrai que certaines institutions financières vous imposent la création d’un compte bancaire auprès d’elles, vous n’êtes toutefois pas tenu d’y faire déposer vos gains.

Les avantages du crédit immobilier

Les crédits immobiliers représentent un bon moyen de financer des projets immobiliers de toutes sortes.

Bien souvent, il est difficile pour un particulier aux revenus moyens ou faibles de financer l’acquisition d’un bien immobilier sans solliciter une aide financière auprès d’un établissement de crédit.

Ce prêt garantit à l’emprunteur la possibilité de disposer d’assez de ressources financières pour devenir propriétaire d’un bien immobilier. Ainsi, un particulier peut acquérir la maison de ses rêves sans avoir à attendre davantage.

Un emprunt immobilier permet également de gérer ses revenus de manière plus souple. Les mensualités versées à la banque vous évitent en effet de devoir effectuer un énorme versement en une seule fois.

Pour trouver l’offre qui vous conviendra le mieux, comparez les offres de plusieurs banques, en prenant en compte les taux, les durées, les versements mensuels, le coût des assurances, des garanties, etc.

La capacité d’emprunt

Elle représente tout simplement le plafond de financement que votre banque peut vous accorder pour la réalisation de votre projet immobilier.

>  Emprunter 480 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Cette capacité, évaluée par votre établissement bancaire, se calcule en prenant en compte un certain nombre de facteurs : les revenus bruts, le montant des apports personnels, les charges, les dettes, le reste à vivre et la durée de prêt.

Les apports personnels

De manière générale, les banques exigent d’un emprunteur qu’il apporte une contribution en capital pour financer son projet immobilier. Cette contribution représente généralement à peu près 10 % de la valeur du bien immobilier concerné.

Les revenus et les charges

En comptabilisant l’ensemble de vos revenus mensuels réguliers, votre banque peut se faire une idée de votre capacité à rembourser un emprunt.

Ainsi, votre salaire net imposable, vos gratifications, vos treizièmes mois, votre épargne-retraite, vos marges bénéficiaires, vos intérêts fonciers, vos intérêts de placement et de financement régulier sont comptabilisés dans le calcul de l’ensemble de vos revenus.

Pour ce qui est des charges, leur calcul prend en compte vos loyers, les paiements de tous vos prêts en cours, les pensions alimentaires à votre charge, etc.

Le reste à vivre

Après avoir déduit le montant de vos charges, votre établissement bancaire peut calculer le capital restant qui servira au calcul de votre taux d’endettement.

Le montant minimal du « reste à vivre » dépend de chaque prêteur et de chaque situation. Dans la plupart des cas, le « reste à vivre » est en moyenne évalué à 800 € par adulte et à 300 € par enfant en plus.

Le taux d’endettement

Il est indispensable de savoir exactement quel est votre taux d’endettement, car c’est un élément essentiel permettant de déterminer la capacité d’emprunt. Son calcul se fait en établissant le ratio entre vos charges et vos revenus.

C’est le pourcentage résultant de ce calcul qui vous permettra d’obtenir ou non un prêt immobilier. Autrement dit, c’est ce pourcentage qui sera retenu par votre banque pour décider de l’accord du prêt.

Votre banque tient également compte du « reste à vivre » et des mensualités consenties lors du calcul du taux d’endettement. Généralement, un taux d’endettement maximal de 33 % est appliqué par les établissements bancaires pour un crédit immobilier.

Ce taux peut toutefois être plus ou moins différent en fonction du cas et d’une décision spécifique à chaque établissement. Vous pouvez par exemple essuyer un refus de prêt avec un taux d’endettement de 30 %. Dans un autre cas, un prêt peut vous être accordé, malgré un taux d’endettement de 40 %.

Le succès de votre emprunt immobilier de 40 000 € passera donc par la réunion de tous les critères définissant votre capacité d’emprunt. Vous devez également pouvoir maîtriser la négociation de votre emprunt.

C’est pour cette raison que vous aurez besoin des services d’un courtier. En tant que professionnel et connaissant parfaitement le mécanisme des établissements financiers, ce dernier saura vous conseiller et vous trouvera également les meilleures offres, à des taux plus avantageux.