Emprunter 380 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Convaincre sa banque à accepter sa demande de prêt immobilier de 380 000 euros demande sans doute des arguments bien fondés. Il faut expliquer clairement la nature du projet.

Vous devez également avoir des sources de revenu importantes pour pouvoir rembourser l’emprunt dans le meilleur délai.

Avant de relever ce grand défi, il vous est donc conseillé de commencer par cerner le monde du prêt immobilier, notamment, son principe, ses atouts, ce qu’est la capacité d’emprunt ainsi que la définition et le mode de calcul du taux d’endettement.simulation credit

Prêt immobilier : définition, principe et avantages

Par définition, le prêt immobilier s’agit d’une action consistant à emprunter de l’argent en vue de la réalisation d’un projet immobilier.

Pour réaliser son rêve de devenir propriétaire ou investisseur immobilier, l’emprunteur fait sa demande de crédit auprès d’un organisme prêteur. La banque ou la société de financement étudie de près le dossier, avant de donner sa réponse.

Si sa demande de prêt de 380 000 euros est accordée, le client peut entamer son projet de construire une nouvelle maison ou acquérir un bâtiment. Rien ne l’empêche non plus d’utiliser l’argent pour acheter un terrain avec un logement ou local déjà construit.

Prêt immobilier : quelles sont ses principales caractéristiques ?

Un organisme prêteur doit tenir l’emprunteur au courant des caractéristiques propres au crédit qu’il propose. Il mentionne a priori la nature de l’emprunt. Le montant ne doit pas non plus être négligé : 380 000 euros.

Le projet qui incite l’emprunteur à faire une demande d’emprunt fait aussi partie des informations importantes à ne pas négliger. Il se peut que vous ayez recours à un crédit immobilier, afin de rénover une maison à l’ancienne pour qu’elle réponde aux normes thermiques en vigueur, acheter dans l’ancien pour restaurer un bâtiment, acquérir dans le neuf, etc.

L’organisme prêteur se basera, par la suite, sur le montant voulu, afin de déterminer l’éventuelle durée des remboursements.
Un crédit immobilier se distingue également d’un autre par le taux proposé. Ce dernier prend généralement différentes formes : variable, fixe ou révisable.

Les modalités de remboursements proposés ne sont pas non plus les mêmes pour deux organismes différents. Le mieux reste de faire confiance à une institution financière qui ne néglige pas sa capacité de remboursement.

À noter que de nombreux autres points caractérisent un prêt immobilier, pour ne citer que le TAEG (Taux annuel effectif global), l’hypothèque et la caution.

Crédit immobilier : quels avantages

Le crédit immobilier constitue une meilleure solution pour réaliser son rêve de devenir propriétaire.

Le remboursement s’effectuera sous forme de mensualités. Ainsi, malgré votre revenu moyen ou même bas, vous avez droit à un logement neuf d’une valeur environnant les 380 000 euros.

Le crédit immobilier est alors une option idéale pour faire une importante acquisition ou procéder à une importante construction, sans avoir affaire à la ruine. L’emprunteur profite alors d’une durée plus ou moins longue (jusqu’à 25 ans ou plus) pour effectuer les remboursements.

Cette bonne opportunité permet sans doute de se constituer un patrimoine, sans oublier les éventuelles améliorations de ses biens.

Quelques notes sur la capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt correspond à la somme que vous pouvez toucher auprès de votre banque pour financer votre projet immobilier.

Les organismes emprunteurs ne prennent pas ce critère à la légère, avant de donner ou non leur accord. Il varie généralement en fonction du taux d’endettement.

Capacité d’emprunt : comment la calculer ?

Un organisme prêteur s’intéresse a priori aux dettes que l’emprunteur doit rembourser dans les mois ou années à venir, après réception d’une demande. Le but étant de déterminer s’il est en mesure de rembourser une nouvelle mensualité.

>  Emprunter 290 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Cette capacité d’emprunt est également calculée à partir du reste à vivre. Ce dernier désigne la somme disponible, une fois toutes les charges acquittées. En fonction du résultat obtenu, la banque donnera son avis positif ou négatif.

Est-il possible d’augmenter sa capacité d’emprunt ?

Il est désormais possible de réduire le taux de mensualités en cours pour booster sa capacité d’emprunt.

Pour ce faire, il suffit de se rendre auprès de sa banque pour faire une demande de regroupement de crédits. Cette action permet de réunir tous les emprunts en un seul et d’allonger la durée de remboursements.

Tout savoir sur le taux d’endettement

Le taux d’endettement désigne la somme d’argent à payer auprès des organismes emprunteurs en guise de remboursement d’un ou des prêts. Les banques se limitent souvent au seuil de 33 % du revenu mensuel.

Connaitre le taux d’endettement : que faire ?

Vous pouvez calculer vous-même votre taux d’endettement, afin de déterminer par avance votre chance de convaincre votre banque à accorder votre demande de prêt immobilier de 380 000 euros.

Effectivement, il correspond aux charges issues des revenus fixes. Il vous suffit alors d’utiliser cette formule : Taux d’endettement = Charges/Revenus x 100. Attention, pour bien calculer le taux, vous ne devez prendre en compte que les sources de revenu durables et stables à la fois.

Quelles sont donc les sources de revenu à considérer ?

Vous devez commencer par calculer la totalité des charges, pour mieux cerner le juste taux d’endettement. Les dépenses éligibles dans ce calcul incluent généralement les mensualités en cours, les pensions et les charges structurels.

Pour déterminer ledit taux d’endettement, l’établissement de crédit se base uniquement sur les revenus durables. L’on peut citer les salaires, les revenus fonciers et les subventions personnalisées.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois6 574 €19 722 €14 433 €
6 ans72 mois5 518 €16 554 €17 306 €
7 ans84 mois4 764 €14 292 €20 184 €
8 ans96 mois4 199 €12 597 €23 066 €
9 ans108 mois3 759 €11 277 €25 952 €
10 ans120 mois3 430 €10 290 €31 604 €
11 ans132 mois3 142 €9 426 €34 781 €
12 ans144 mois2 917 €8 751 €40 113 €
13 ans156 mois2 715 €8 145 €43 487 €
14 ans168 mois2 541 €7 623 €46 868 €
15 ans180 mois2 405 €7 215 €52 976 €
16 ans192 mois2 274 €6 822 €56 561 €
17 ans204 mois2 158 €6 474 €60 155 €
18 ans216 mois2 054 €6 162 €63 756 €
19 ans228 mois1 962 €5 886 €67 366 €
20 ans240 mois1 910 €5 730 €78 412 €
21 ans252 mois1 835 €5 505 €82 438 €
22 ans264 mois1 767 €5 301 €86 474 €
23 ans276 mois1 705 €5 115 €90 522 €
24 ans288 mois1 648 €4 944 €94 580 €
25 ans300 mois1 644 €4 932 €113 064 €
26 ans312 mois1 595 €4 785 €117 783 €
27 ans324 mois1 551 €4 653 €122 517 €
28 ans336 mois1 510 €4 530 €127 267 €
29 ans348 mois1 471 €4 413 €132 033 €
30 ans360 mois1 529 €4 587 €170 578 €