Emprunter 360 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Nous rêvons tous d’avoir une maison qui nous appartient. Mais rares sont ceux parmi nous qui arrivent à posséder un logement propre durant toute une vie en raison du manque de financement.

Pour pallier cette situation, ces derniers peuvent recourir au prêt immobilier. Un recourt qui ne garantit pas totalement l’obtention du crédit car la demande d’un prêt immobilier repose sur certaines conditions, surtout quand le montant du prêt est très élevé (par exemple : 360 000 euros).

Cela peut être long et difficile à obtenir mais pas impossible. Cet article vous aidera à en savoir plus sur comment bien réussir un prêt immobilier d’un tel montant.

Caractéristiques d’un crédit immobilier de 360000 €

Un prêt immobilier, connu encore sous le vocable de crédit immobilier, représente un emprunt que l’on contracte auprès d’une banque ou d’un organisme financier spécialisé afin d’acquérir, construire, restaurer ou rénover un bien immobilier.

Ce bien immobilier peut être de différentes natures. Il peut être une résidence principale, secondaire ou mise en location. Mais un prêt n’est pas accordé en se basant sur la nature du bien immobilier qu’il doit financer.

C’est plutôt la capacité de remboursement de l’emprunteur qui détermine l’aboutissement du processus de prêt. Un critère qui varie d’un emprunteur à un autre et qui est évalué par la Banque ou l’organisme financier à travers leurs services constitués d’agents formés et avertis sur tout ce qu’implique un dossier de prêt.

Très professionnels, ces agents veilleront à ce que le dossier de prêt soit étudié avec impartialité pour le bonheur des deux parties : la structure financière et l’emprunteur.

Le crédit immobilier, quand il est accordé par la structure financière, est défini par certains éléments fondamentaux qui constituent les caractéristiques du prêt. Il s’agit du : montant du crédit, taux du crédit, montant de remboursement et délai de remboursement.

On remarque, presque toujours, un écart entre le montant à rembourser et celui du prêt accordé malgré la faiblesse du taux d’intérêt qui est pratiquement nul parfois. Cet état de chose est lié à certains frais qui ne sont souvent pas cités parmi les caractéristiques du crédit.

Ce sont : les frais de constitution du dossier et ceux de l’assurance. S’agissant des frais de constitution de dossier, la possibilité peut être donnée à l’emprunteur de les payer immédiatement lors de la contraction du prêt, s’il le souhaite. Quant aux frais d’assurance, leur paiement est toujours intégré dans les mensualités de remboursement.

Le prêt immobilier se présente aujourd’hui comme un recourt pour de plus en plus de personnes. Fonctionnaires ou hommes d’affaires n’hésitent pas à le contracter à cause de ses nombreux avantages.

Il permet de financer de gros projets d’investissements de l’ordre de 360 000 euros dans le court terme. C’est une source fiable, légale et sécurisée de financement qui est accessible parfois sans caution ni garantie.

Il se révèle comme la solution idéale pour des personnes ne disposant pas d’énormes ressources financières immédiates pour acquérir un bien convoité et ainsi réaliser des projets de toute une vie. Avec un prêt immobilier, vos projets à long terme se réalisent dans un futur proche. Néanmoins, il faut avoir être en mesure de le rembourser à échéance.

Que signifie la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt du demandeur de prêt traduit son aptitude à pouvoir rembourser le crédit dans le délai fixé, s’il l’obtient.

Ce critère permet à la banque ou l’organisme financier d’analyser les finances stables et durables de l’emprunteur afin de : maintenir le montant du prêt, de le revoir à la hausse ou à la baisse.

En effet, après réception de la demande de prêt, la structure financière saisit ses services compétents pour collecter toutes les informations sur l’emprunteur, nécessaires à la vérification de celles fournies dans le dossier de demande.

C’est une étape importante dans le processus de sa validation et cela peut se faire par des questions adressées à l’emprunteur ou une enquête déléguée sur lui. Mais cette dernière reste un recourt ultime car les informations sont transmises sous forme de documents officiels et légaux. Il est pratiquement impossible de les falsifier au risque de se voir refuser le prêt et même encourir une peine de prison.

>  Quelle capacité d'emprunt avec un salaire de 1700 euros / mois

La capacité d’emprunt du demandeur, est déterminée par son revenu permanent mensuel. Elle est positivement corrélée au revenu de l’emprunteur et est une fonction croissante du montant du prêt qu’on peut lui accorder.

Par exemple pour une demande de prêt immobilier de 360 000 euros, il faut un revenu mensuel compris entre 2 950 et 6 000 euros. Les mensualités varieront donc de 360 et 750 euros respectivement et s’étaleront sur 180 à 360 mois, soit 15 à 30 ans.

Ce qui limite ce prêt immobilier ne le rend pas accessible à la grande masse. Seuls les hommes d’affaires aux activités très prospères pourront y accéder.

Et concernant les fonctionnaires de l’État, ils devront avoir une longue carrière et la commencer dans une catégorie très élevée. Des recommandations qui sont à prendre en compte pour éviter d’avoir un taux d’endettement trop élevé.

Quelles sont les bonnes pratiques pour taux d’endettement acceptable ?

Le taux d’endettement exprime la proportion du revenu mensuel qui est consacré au remboursement du prêt immobilier en un mois.

Il est calculé lors de l’étude du dossier pour validation du prêt et est aussi un critère influent dans l’aboutissement du dossier quel que soit l’investissement à réaliser (acquisition d’appartement, réhabilitation ou rénovation de résidence secondaire, construction de résidence principale, investissement locatif).

Le taux d’endettement sert à comprendre si le revenu permanent mensuel est en adéquation avec les charges fixes du mois. En termes de revenu et de charges, seuls les éléments jugés stables et continus sont intégrés dans le calcul.

Dans sa compréhension, il est nécessaire de ne pas confondre le taux d’endettement aux taux d’intérêt et celui d’assurance. Les deux derniers taux sont définis par la banque ou l’organisme financier et ne sont pas directement liés à l’emprunteur.

Aussi, un taux d’endettement ne doit pas s’interpréter comme un endettement au sens strict. Et pour ne pas que ce taux d’endettement ne finisse par être un endettement, il faut éviter de faire des dépenses imprévues sans augmentation de revenu.

Cela facilitera les paiements des mensualités et permettra le renouvellement du prêt immobilier en peu de temps pour réaliser davantage de projets.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois6 228 €18 684 €13 673 €
6 ans72 mois5 228 €15 684 €16 396 €
7 ans84 mois4 513 €13 539 €19 122 €
8 ans96 mois3 978 €11 934 €21 852 €
9 ans108 mois3 561 €10 683 €24 586 €
10 ans120 mois3 250 €9 750 €29 940 €
11 ans132 mois2 977 €8 931 €32 950 €
12 ans144 mois2 764 €8 292 €38 001 €
13 ans156 mois2 572 €7 716 €41 198 €
14 ans168 mois2 407 €7 221 €44 401 €
15 ans180 mois2 279 €6 837 €50 187 €
16 ans192 mois2 154 €6 462 €53 584 €
17 ans204 mois2 044 €6 132 €56 988 €
18 ans216 mois1 946 €5 838 €60 401 €
19 ans228 mois1 859 €5 577 €63 821 €
20 ans240 mois1 810 €5 430 €74 285 €
21 ans252 mois1 738 €5 214 €78 099 €
22 ans264 mois1 674 €5 022 €81 923 €
23 ans276 mois1 615 €4 845 €85 757 €
24 ans288 mois1 561 €4 683 €89 602 €
25 ans300 mois1 557 €4 671 €102 713 €
26 ans312 mois1 511 €4 533 €111 584 €
27 ans324 mois1 469 €4 407 €116 069 €
28 ans336 mois1 430 €4 290 €120 569 €
29 ans348 mois1 394 €4 182 €125 084 €
30 ans360 mois1 449 €4 347 €161 601 €

Autre montant : Quel salaire pour emprunter 370 000 € ?