Emprunter 350 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Un projet immobilier nécessite des fonds importants pour un investisseur. Pour cela, il peut solliciter l’aide de la banque pour apporter un montant complémentaire de 350 000 euros.simulation credit

Prêt immobilier

Le prêt immobilier est une offre bancaire qui vise à avancer une somme précise à un demandeur de crédit. Le montant accordé sera calculé en fonction de la capacité d’emprunt de chaque profil. Sachant que, tous les clients d’une banque disposent d’une ligne de crédit précise.

Le prêt immobilier applique également ce principe. Pour financer un projet, l’investisseur doit utiliser un apport personnel, le prêt immobilier et les prêts complémentaires. Exemple, le prêt à taux zéro ou PTZ. Un prêt immobilier permet de constituer un patrimoine immobilier comme un terrain constructible, immeuble d’habitation ou professionnel.

Le prêt immobilier est octroyé à un emprunteur qui dispose d’une garantie. Il peut s’agir d’une mise en hypothèque de bien ou d’autres suretés. Dans la plupart des cas, les banques accordent la somme contre la mise en hypothèque d’un bien immobilier.

Le plus important est que le montant de l’élément mis en hypothèque soit supérieur à 350 000 €. En cas d’impayée, la banque vendra l’élément mis en hypothèque et récupèrera les sommes restantes avec les intérêts.

Pour information, les différents frais qui incombent à la mise en hypothèque sont à la charge de l’emprunteur. Ce dernier apportera d’ailleurs d’un apport personnel pour payer les différents types de frais. L’apport personnel est une contribution de l’emprunteur pour financer un projet.

Généralement, une banque ne couvre pas le prix d’achat d’une maison à 100 %. L’emprunteur doit apporter 10 ou 20 % de contribution. Le prêt est une avance qui doit être remboursée sur la période définie. L’emprunteur peut négocier une durée de prêt allant jusqu’à 25 ans auprès de la banque.

À cet effet, il doit payer une mensualité afin de payer les 350 000 € à échéance. Cependant, il faudrait également intégrer les intérêts et les autres frais dans le remboursement. Ainsi, les taux d’intérêt doivent être bien maitrisés lors d’un prêt immobilier.

Pour cela, il est recommandé de comparer les taux appliqués dans les différentes banques pour trouver le taux le plus faible.

Le prêt immobilier est avantageux puisque l’emprunteur peut disposer de 350 000 € rapidement. Il pourra acheter la maison de ses rêves sans perdre du temps à économiser la somme.

Le prêt immobilier permettra également de disposer d’une résidence secondaire quelques années après l’embauche. L’emprunteur peut également utiliser l’habitation très tôt en vue d’une résidence ou à usage professionnel.

Et enfin, le crédit immobilier permet d’utiliser la majorité du salaire de l’emprunteur pour subvenir aux besoins physiques ou payer d’autres charges.

Capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt correspond à la somme que l’emprunteur pourra rembourser à partir de son salaire. La capacité d’emprunt est également la somme maximale que l’emprunteur peut demander auprès de sa banque.

Le prêt immobilier sera remboursé en prélevant mensuellement une partie du salaire de l’emprunteur. En pratique, l’emprunteur devra payer un montant correspondant au taux d’endettement de 30 et 33 % de son salaire à la banque.

Sachant que les établissements bancaires sont libres de pratiquer son propre taux. Pour emprunter 350 000 €, le travailleur doit toucher un salaire minimum de 4 813 € par mois pour un prêt de 240 mois. Dans ce cas de figure, le salarié doit rembourser 1458 € par mois. Il est possible d’accélérer la période de remboursement en disposant d’un salaire élevé.

En effet, un emprunteur qui touche au minimum 9 625 € par mois peut rembourser le prêt de 350 000 € sur une période de 10 ans. Pour cela, le particulier doit verser mensuellement à sa banque une somme 2 917 €.

Au vu de ses données, plus la durée est élevée, plus la banque demandera de payer une mensualité élevée. Le salaire est donc un élément important pour déterminer la capacité d’emprunt. Pour calculer ce dernier, il suffit de multiplier les revenus nets avec 0,33. Ce dernier correspond au taux de remboursement divisé par 100.

Outre le salaire, la capacité d’emprunt doit être calculée en fonction du montant de l’apport personnel. Plus l’emprunteur dispose d’une épargne conséquente plus, il pourra rembourser un prêt élevé. De plus, l’emprunteur sera considéré comme un bon gestionnaire par la banque.

>  Emprunter 70 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Les différentes charges du particulier seront également occultées par le courtier. La capacité d’emprunt prend compte les revenus et les charges de l’emprunteur. Quand, les charges sont nettement élevées par rapport aux revenus, la banque refusera d’accorder le crédit. En effet, l’emprunteur ne pourra pas fournir 33 % de son salaire.

Taux d’endettement

Le taux d’endettement correspond au pourcentage maximal à prélever sur le salaire de l’emprunteur. Au-delà de ce taux, l’emprunteur risquera le surendettement. Le taux d’endettement maximal correspond à 33 % au niveau des banques. Les 67 % du salaire seront utilisés comme restes à vivre pour le particulier.

Il utilisera le reste à vivre pour subvenir à ses besoins physiques, familiaux, charge… Un emprunteur divorcé peut par exemple utiliser une partie de son reste à vivre pour payer la pension alimentaire de ses enfants.

Le taux d’endettement est calculé en prenant en compte les différentes sources de revenus ainsi que le total des dépenses du particulier. Après le calcul, les revenus doivent être supérieurs à celle des charges. De plus, les revenus restants doivent couvrir les 33 % qui serviront à rembourser la banque.

Dans le cas où, les revenus restants permettraient de couvrir jusqu’à 40 % du remboursement. Le particulier et le courtier peuvent trouver un accord pour allouer 40 % du salaire aux remboursements tous les mois. L’emprunteur pourra ainsi réduire la durée de son prêt. Toutefois, il doit disposer d’un salaire élevé.

Il est possible de diminuer le taux d’endettement grâce à deux solutions. Soit, l’emprunteur demande une réévaluation de son salaire auprès de son employeur quelques mois avant de demander un financement. Il peut ainsi augmenter son revenu par rapport aux charges. Soit, il peut proposer un rachat de crédit à sa banque.

Du fait qu’il est possible de financer l’achat d’un immeuble en vue d’habitation ou à usage professionnel. L’investisseur peut également envisager l’achat d’un terrain. Pour ce dernier cas, l’emprunteur est tenu d’expliquer son intention de bâtir une habitation lors de la demande de financement.

Dans le cas contraire, le courtier refusera le prêt de 350 000 €. Quand le prêt est octroyé, l’emprunteur doit allouer une partie du budget à l’achat du terrain nu. Tandis qu’une autre partie sera utilisée pour financer la construction d’une habitation.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois6 055 €18 165 €13 294 €
6 ans72 mois5 083 €15 249 €15 940 €
7 ans84 mois4 388 €13 164 €18 591 €
8 ans96 mois3 867 €11 601 €21 245 €
9 ans108 mois3 462 €10 386 €23 903 €
10 ans120 mois3 159 €9 477 €29 109 €
11 ans132 mois2 894 €8 682 €32 035 €
12 ans144 mois2 687 €8 061 €36 946 €
13 ans156 mois2 500 €7 500 €40 054 €
14 ans168 mois2 340 €7 020 €43 168 €
15 ans180 mois2 216 €6 648 €48 793 €
16 ans192 mois2 094 €6 282 €52 096 €
17 ans204 mois1 987 €5 961 €55 405 €
18 ans216 mois1 892 €5 676 €58 723 €
19 ans228 mois1 807 €5 421 €62 048 €
20 ans240 mois1 759 €5 277 €72 222 €
21 ans252 mois1 690 €5 070 €75 930 €
22 ans264 mois1 627 €4 881 €79 647 €
23 ans276 mois1 570 €4 710 €83 375 €
24 ans288 mois1 518 €4 554 €87 113 €
25 ans300 mois1 514 €4 542 €104 138 €
26 ans312 mois1 469 €4 407 €108 484 €
27 ans324 mois1 429 €4 287 €112 845 €
28 ans336 mois1 391 €4 173 €117 220 €
29 ans348 mois1 355 €4 065 €121 610 €
30 ans360 mois1 409 €4 227 €157 112 €