Emprunter 330 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le prêt immobilier est un emprunt de longue durée qui consiste à financer tout ou une partie de l’acquisition ou de la construction d’un logement avec ou sans le terrain à bâtir, à financer des travaux de réparation, d’amélioration ou d’entretien d’immeubles.

Mais il peut aussi servir à financer l’achat de parts ou d’actions de sociétés immobilières. Il s’agit le plus souvent de l’achat de la résidence principale, secondaire ou d’un investissement locatif. Vous souhaitez souscrire un crédit immobilier ?simulation credit

Vous allez devoir effectuer cette demande de prêt auprès d’une banque ou d’une institution financière qui vous prêtera la somme d’argent nécessaire en contrepartie d’une garantie de votre part ou d’une assurance crédit immobilier.

Vous devriez par la suite rembourser la totalité du crédit qu’elle vous a accordé suivant des modalités précises définies dans le tableau d’amortissement d’emprunt qui vous a été remis par votre banque.

Certes, ces organismes ne vont pas vous suggérer les mêmes offres de prêt pour un même projet professionnel, ils étudieront cependant tous vos revenus afin de prendre une décision concernant le montant du prêt désiré. La durée et le taux d’intérêt sont les principales caractéristiques de différenciation.

En effet, un crédit immobilier peut s’étaler sur une vingtaine d’années voire jusqu’à 30 ou 35 ans, dépendant de votre situation. Quant au taux d’intérêt, il reste à l’initiative de votre banque.

Ce dernier pourra vous proposer un taux d’intérêt révisable ou encore un taux d’intérêt fixe. Celui-ci ne changera que s’il est à nouveau négocié avec votre banquier ou si votre crédit a été racheté durant la période de remboursement.

Ses avantages

Le prêt immobilier est un moyen de gérer vos finances à votre rythme sans que vous soyez obligé de décaisser une somme importante en une seule fois. Ceci étant dit, vous devrez verser chaque mois des mensualités à votre banquier.

Opter pour un crédit immobilier c’est aussi vous permettre de jouir immédiatement du bien pour lequel vous avez effectué l’emprunt même si vous ne touchez qu’un faible salaire.

Vous désirez contracter un prêt immobilier de 330 000 euros ?

Il va falloir présenter un dossier solide, à savoir un contrat de travail à durée indéterminée et des revenus fixes. Mais ce n’est pas tout, il faut savoir que le montant de l’emprunt immobilier sera limité par la capacité d’emprunt.

Ce qui signifie que cela va nécessiter un salaire minimum que l’on va déterminer en fonction de la durée de remboursement choisie. Demandez-vous s’il vous est possible de faire un apport personnel, est-ce un apport conséquent par rapport à un emprunt de 330 000 euros ?

Effectivement, plus il sera important et plus il vous sera facile de négocier le taux d’intérêt de l’emprunt. Ceci étant fait, vous devrez accorder une importance capitale à la durée du prêt car plus elle est longue et plus les mensualités sont moindres.

Il serait pourtant plus prudent de privilégier un prêt sur une courte durée puisque dans le cas contraire vous augmenteriez le coût global de votre crédit. Quel est le salaire approximatif pour emprunter une telle somme ?

On vous donne la formule : Mensualité du remboursement x 3. Vous obtiendrez le salaire net par mois. Supposons un prêt immobilier sur 30 ans pour un taux d’1.5%. Il vous faudrait un salaire d’environ 3417 euros.

La capacité d’emprunt, qu’est-ce-que c’est ?

C’est une indication sur votre capacité financière à vous engager dans un prêt immobilier, d’autant plus que la somme est très importante. Allez-vous pouvoir rembourser votre crédit ?

Le principe c’est que vous puissiez payer vos mensualités sereinement tout en disposant de ressources suffisantes pour votre quotidien. Également appelée capacité d’endettement, elle s’ajoute aux autres éléments à prendre en compte et qui peuvent également faire varier la capacité d’emprunt.

A savoir le montant de votre apport personnel, la durée choisie pour le remboursement du prêt, le montant de vos mensualités, le type de votre prêt (taux fixe ou taux révisable), le taux d’endettement mais aussi d’autres critères comme votre âge ou votre état de santé. Comment calculer votre capacité d’emprunt ?

Il convient d’additionner tous vos revenus annuels (salaire, loyers, pension alimentaire…) et d’y soustraire vos diverses charges (revenus fonciers, factures, autres prêts immobiliers, crédits à la consommation…).

>  Emprunter 340 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Vous allez ensuite diviser par 12 puis multiplier par 0.3333 pour obtenir votre capacité d’emprunt mensuelle. En effet, la capacité d’emprunt respecte ce qu’on appelle le taux d’endettement maximal de 33%. Ce qui signifie qu’on ne peut accepter de consacrer plus de 33% de ce qui vous reste à votre crédit immobilier.

Si vous désirez augmenter votre capacité d’endettement alors que vous ne disposez pas de hauts revenus, vous pouvez négocier le taux du crédit immobilier à la baisse d’autant plus que les taux d’intérêts sont bas aujourd’hui.

Vous pouvez aussi financer une partie de l’achat immobilier grâce au prêt à taux zéro (PTZ), trouver un garant qui va porter caution à votre crédit ou encore hypothéquer votre bien immobilier si vous êtes propriétaire.

Sachez aussi qu’une bonne gestion de votre budget financier est une preuve de votre sérieux, les établissements de crédit le constatant par l’absence de découvert bancaire.

Taux d’endettement

Quand on parle du taux d’endettement on parle en fait du fameux taux de 33%. Ce taux ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus nets mensuels. Dans le cas contraire, les banques pourraient freiner sur votre demande de prêt jugeant le risque de non-remboursement trop élevé.

Cependant, il se peut que vous ayez un taux d’endettement qui dépasse les 33% et atteint même les 40%. C’est le cas lorsque vous avez des revenus très confortables et qu’il vous reste un montant suffisant pour couvrir vos dépenses courantes.

Ainsi, un taux d’endettement supérieur à 30% ne signifie pas toujours un refus de la part de votre banque. Effectivement, si vous consacrez le tiers de vos revenus à votre prêt immobilier lorsque vous gagnez le SMIC, ce n’est pas la même chose que lorsque vous percevez 15 000 euros par mois !

Pour les revenus plus modestes, un taux d’emprunt de 33% par exemple n’est pas vraiment bon signe. Mais vous avez des possibilités de le diminuer.

Comment ? En demandant à votre banquier ou votre courtier en immobilier un allongement de la durée de remboursement, en négociant avec lui le taux d’intérêt ou encore par le regroupement de crédit ou le lissage de crédits, ces deux dernières options étant utilisées pour éviter le surendettement. Vous voulez calculer votre taux d’endettement ? On vous donne la formule : charges/revenus nets x 100.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois5 709 €17 127 €12 534 €
6 ans72 mois4 792 €14 376 €15 029 €
7 ans84 mois4 137 €12 411 €17 528 €
8 ans96 mois3 646 €10 938 €20 031 €
9 ans108 mois3 264 €9 795 €22 537 €
10 ans120 mois2 979 €8 937 €27 445 €
11 ans132 mois2 729 €8 187 €30 204 €
12 ans144 mois2 534 €7 602 €34 835 €
13 ans156 mois2 357 €7 071 €37 765 €
14 ans168 mois2 207 €6 621 €40 701 €
15 ans180 mois2 089 €6 267 €46 005 €
16 ans192 mois1 975 €5 925 €49 119 €
17 ans204 mois1 874 €5 622 €52 239 €
18 ans216 mois1 784 €5 352 €55 367 €
19 ans228 mois1 704 €5 112 €58 502 €
20 ans240 mois1 659 €4 977 €68 095 €
21 ans252 mois1 594 €4 782 €71 591 €
22 ans264 mois1 534 €4 602 €75 096 €
23 ans276 mois1 480 €4 440 €78 611 €
24 ans288 mois1 431 €4 293 €82 135 €
25 ans300 mois1 427 €4 281 €98 187 €
26 ans312 mois1 386 €4 158 €102 285 €
27 ans324 mois1 347 €4 041 €106 396 €
28 ans336 mois1 311 €3 933 €110 522 €
29 ans348 mois1 278 €3 834 €114 661 €
30 ans360 mois1 328 €3 984 €148 134 €