Emprunter 280 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le prêt immobilier, ou crédit immobilier, consiste en la mise à disposition par un organisme prêteur d’une certaine somme d’argent, pour financer tout ou partie de la construction ou de l’acquisition d’un bien immobilier.

Il se résume concrètement à :

  • l’achat ou la construction à vocation d’habitat ou mixte (habitat et professionnelle) ;
  • la réparation ou l’entretien d’un immeuble, lorsque le montant excède 75 000 € ;
  • l’achat d’un terrain dédié à la construction future d’un immeuble.simulation credit

Prêt immobilier : à qui s’adresser ?

Renseignez-vous auprès des établissements de crédit, comme les banques, qui sont agréés par l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution).

Un courtier pourra également mettre son expertise à votre service : il comparera les différentes offres existantes et déterminera la meilleure selon votre profil.

Taux fixe, taux variable, TAEG : comment s’y retrouver ?

Un prêt immobilier peut prétendre à différents types de taux :

  • le taux fixe : il reste inchangé durant toute la durée du prêt. Synonyme de stabilité, il garantit une indépendance totale vis-à-vis du marché financier. Il est cependant plus élevé au moment de la souscription qu’un taux révisable.
  • le taux variable (ou révisable) : il peut varier tout au long de la durée du prêt. Basé sur l’indice Euribor, il est réévalué trimestriellement ou annuellement. Plus risqué, il profite à l’emprunteur en cas de baisse et présente un taux initial plus intéressant.

Toutefois, ce taux ne reflète pas la réalité de votre crédit. Fiez-vous plutôt au TAEG (Taux annuel effectif global) : il considère la totalité des frais inhérents à la souscription d’un prêt. Un outil pertinent lorsque vous confrontez vos offres !

Prêt immobilier : quel type choisir ?

Les offres, extrêmement variées, s’adaptent à votre situation. Le crédit amortissable classique demeure une valeur sûre grâce à son taux fixe. Le prêt relais coordonne la transition entre vente et achat d’un bien.

Quant au crédit multipalier, il unifie les mensualités en fusionnant tous les prêts en cours. Pensez également aux prêts aidés, qui facilitent l’accession au logement.

Prêt immobilier : quels avantages ?

Un prêt immobilier permet de réunir rapidement la somme nécessaire pour acquérir un logement : une avance souvent indispensable pour les bourses modestes.
Autre atout : vous gérez plus sereinement vos comptes, en consacrant chaque mois une part de votre budget à votre mensualité.

La capacité d’emprunt

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt, ou capacité de remboursement, correspond au montant du prêt que la banque souhaite vous accorder. Dans le cas de votre crédit, la capacité d’emprunt s’élève donc à 280 000 €.

Cette somme accordée dépend bien sûr de votre situation financière actuelle, notamment de vos revenus (salaires, revenus fiscaux…).

Elle doit également prendre en compte votre reste à vivre : il s’agit du budget mensuel restant pour assumer les dépenses du foyer, une fois vos charges fixes et vos crédits réglés.

La capacité d’emprunt peut donc être différente en fonction de votre situation familiale (célibat, couple sans enfant…) et de votre emplacement géographique (province, région parisienne…), qui influent grandement sur le coût de la vie quotidienne.

Comment est-elle calculée ?

La capacité d’emprunt est classiquement déterminée selon trois paramètres :

  • la mensualité du prêt ;
  • son TAEG ;
  • sa durée.

En connaissant votre durée de prêt idéale et votre TAEG, vous pouvez inversement estimer la mensualité de votre crédit.
Prenons un exemple simplifié : si vous souhaitez emprunter 280 000 € sur 20 ans à un TAEG de 1,25 %, vous devrez débourser (280 000 x 1,25) / 20 = 17 500 € par an, soit 17 500 / 12 ≃ 1 458,33 € par mois.

>  Emprunter 220 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Quelques conseils

Allonger la durée de votre prêt permet d’alléger vos mensualités. Attention cependant : son taux peut alors grimper, car les risques pour la banque sont plus importants. Un crédit plus long vous reviendra donc finalement plus cher.

Souvenez-vous également que les taux peuvent varier sensiblement en fonction des organismes. N’hésitez pas à effectuer des simulations en ligne, ou à utiliser des comparateurs de crédit immobilier pour dénicher les taux les plus attractifs.

Le taux d’endettement : bonnes pratiques

Qu’entend-on par « taux d’endettement » ?

Vous souhaitez emprunter un montant de 280 000 euros pour votre projet immobilier. Certes, mais êtes-vous réellement solvable ? C’est la question à laquelle votre banquier répondra en calculant votre taux d’endettement : il s’agit du rapport entre la somme de toutes vos mensualités et la somme de vos revenus mensuels.

Cet indicateur est décisif pour l’organisme prêteur. En effet, s’il franchit la barre fatidique des 33 %, le prêt sera généralement refusé en l’état. Toutefois, ce seuil demeure modulable : il peut être augmenté en cas de revenus élevés, mais sera revu à la baisse pour les plus modestes.

Supposons que vos revenus mensuels soient de 5 000 €. Vous remboursez chaque mois 120 € pour votre crédit auto. Vous envisagez de contracter le prêt immobilier précédent, de mensualité 1 458,33 €. Votre taux d’endettement s’élève à :
100 x (120 + 1 458,33) / 5 000 ≃ 31,56 %
Votre demande de crédit sera donc probablement acceptée.

Comment réduire son taux d’endettement ?

Différentes solutions existent pour diminuer votre taux d’endettement :

  • allonger la durée du prêt ;
  • regrouper vos crédits : vos mensualités seront fusionnées en un règlement unique, remboursable sur une plus longue période ;
  • renégocier vos crédits en cours, en abaissant leurs mensualités respectives.
AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois4 844 €14 532 €10 635 €
6 ans72 mois4 066 €12 198 €12 752 €
7 ans84 mois3 510 €10 530 €14 873 €
8 ans96 mois3 094 €9 282 €16 996 €
9 ans108 mois2 770 €8 310 €19 123 €
10 ans120 mois2 527 €7 581 €23 287 €
11 ans132 mois2 315 €6 945 €25 628 €
12 ans144 mois2 150 €6 450 €29 557 €
13 ans156 mois2 000 €6 000 €32 043 €
14 ans168 mois1 872 €5 616 €34 534 €
15 ans180 mois1 772 €5 316 €39 035 €
16 ans192 mois1 675 €5 025 €41 676 €
17 ans204 mois1 590 €4 770 €44 324 €
18 ans216 mois1 514 €4 542 €46 978 €
19 ans228 mois1 446 €4 338 €49 638 €
20 ans240 mois1 407 €4 221 €57 777 €
21 ans252 mois1 352 €4 056 €60 744 €
22 ans264 mois1 302 €3 906 €63 718 €
23 ans276 mois1 256 €3 768 €66 700 €
24 ans288 mois1 214 €3 642 €69 691 €
25 ans300 mois1 211 €3 633 €83 310 €
26 ans312 mois1 176 €3 528 €86 787 €
27 ans324 mois1 143 €3 429 €90 276 €
28 ans336 mois1 112 €3 336 €93 776 €
29 ans348 mois1 084 €3 252 €97 288 €
30 ans360 mois1 127 €3 381 €125 689 €