Emprunter 250 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Envisagez-vous un achat, une construction ou une rénovation ? Sachez que le crédit immobilier est incontournable pour tous les projets de cette envergure.

Avant de concrétiser votre projet, il est important que vous réunissiez toutes les informations utiles sur les crédits proposés et les taux d’intérêts.

Caractéristiques d’un crédit immobilier de 250000 €

Acquérir facilement un terrain ou une maison de ses rêves est tout à fait réalisable grâce au prêt immobilier.

S’agissant d’un fond mis à la disposition d’un emprunteur par un organisme prêteur, il est destiné à avancer en intégralité ou en partie le coût d’une résidence. Le prêt immobilier peut aussi s’appliquer sur la construction d’un immeuble pour un usage mixte ou pour l’habitation.

La souscription à un crédit immobilier n’est autre qu’une avance qu’un organisme prêteur propose. Peu importe le projet immobilier, une résidence principale ou secondaire, un immobilier de placement ou l’achat d’un bien foncier doit toujours passer par un crédit immobilier.

À moins de tout dépenser, il est presque impossible pour une famille modeste d’avoir en possession une somme conséquente pour réaliser ce type d’investissement.

Pour satisfaire les emprunteurs, l’organisme de crédit propose plusieurs formules. Toutefois, il est important de faire des comparaisons et de faire le bon choix sur le crédit adapté à sa situation et surtout la bonne durée pour le rembourser.

En contrepartie des services que la banque propose, l’emprunteur doit rembourser la somme qu’il a empruntée sans oublier les taux d’intérêts préalablement indiqués dans un contrat de prêt qui donnent plus de précisions sur les droits de l’emprunteur et les obligations des deux parties.

Un prêteur est aussi en droit d’exiger une ou quelques garanties dont le cautionnement, le nantissement ou l’hypothèque conventionnelle pour éviter le risque que l’emprunteur ne rembourse pas ses échéances.

Pour les fonctionnaires, la souscription à un prêt immobilier est très avantageuse. Les agents travaillant dans la fonction publique ont une bonne réputation aux yeux des établissements prêteurs. Une prime d’assurance emprunteur et un cautionnement gratuit, ce sont les deux grands avantages que peuvent avoir les fonctionnaires avec un prêt immobilier.

La plupart des personnes rêvent de devenir propriétaire d’une belle maison. Avec un remboursement qui peut se faire entre 20 à 25 ans, un prêt immobilier permet aux particuliers à revenu salarial faible d’obtenir un énorme volume d’argent pour financer leurs projets immobiliers. De plus, ils n’auront pas à payer une somme lourde à la banque chaque mois.

La capacité d’emprunt

Avant de se lancer dans un prêt immobilier, il est important de savoir que les dossiers d’un emprunteur doivent passer à une analyse minutieuse des établissements bancaires. La capacité d’emprunt est un des critères de référence qui peut attirer le prêteur. En plus de l’apport personnel, c’est une importante composante de la capacité d’achat d’un emprunteur.

La capacité d’emprunt est tout simplement le montant du prêt qu’une banque pourrait accorder. Le taux d’endettement ainsi que le reste à vivre de l’emprunteur sont les deux variables qui influent la capacité d’emprunt. Le montant de l’emprunt peut aussi dépendre du taux d’intérêt.

Afin d’évaluer la capacité d’emprunt, le prêteur va bien étudier le taux d’endettement et le reste à vivre. Il va réaliser un rapport entre les charges et les revenus en vue de déterminer le pourcentage de ressources. Cet indicateur va permettre à l’organisme bancaire de s’assurer que l’emprunteur n’accumulera pas trop de dettes par rapport à ses moyens financiers.

Jouant énormément sur la capacité d’emprunt, le reste à vivre fait référence à la somme qu’un foyer dispose lorsque la totalité des charges sera complètement acquittée. Si le reste à vivre est faible, un prêt immobilier ne sera pas accepté.

>  Emprunter 480 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Pour accroître sa capacité d’emprunt, il faut passer par la réorganisation des crédits qui sont en cours. Cette solution permet de baisser les efforts financiers mensuels lors du remboursement.

Non seulement il est possible de diminuer le taux d’endettement, mais aussi de gagner plus de marge de manœuvre au moment de la concrétisation de son projet immobilier. La capacité d’emprunt peut être calculée en se basant sur les revenus, c’est-à-dire le salaire, les primes ou autres et sur les dépenses dont les charges fixes, le loyer ou autres.

Le taux d’endettement

Parmi les indicateurs clés, le taux d’endettement est un moyen permettant de savoir si une personne n’est pas trop endettée pour contracter un nouveau prêt immobilier. Il permet aussi de confronter les charges d’un foyer par rapport à ses revenus.

Le calcul du taux d’endettement n’est pas difficile. Il faut juste additionner toutes les mensualités, notamment tous les prêts qui sont en cours. Ensuite, il faut calculer le revenu qui est disponible.

Pour calculer le taux d’endettement, ces quelques points doivent être pris en compte à savoir : le salaire et les différents traitements, les pensions, les bénéfices industriels et commerciaux, agricoles et non-commerciaux, les revenus fonciers et les revenus réguliers des placements financiers.

Par contre, les prestations sociales, les primes exceptionnelles et les revenus qui ne sont pas garantis ne doivent pas être intégrés dans le calcul du taux d’endettement.

Plus un taux d’endettement est approximatif, plus un dossier de prêt immobilier sera très solide pour être accepté par un organisme de crédit. Un taux d’endettement élevé signifie que l’emprunteur doit déjà rembourser des sommes importantes chaque mois.

La capacité à obtenir un nouveau crédit immobilier est donc faible. Il faut éviter d’être très endetté pour obtenir un crédit immobilier. Un taux d’endettement élevé est à éviter, et ce, même après avoir contracté un nouveau crédit immobilier.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois4 324 €12 972 €9 431 €
6 ans72 mois3 629 €10 887 €11 309 €
7 ans84 mois3 133 €9 399 €13 189 €
8 ans96 mois2 761 €8 283 €15 072 €
9 ans108 mois2 472 €7 416 €16 958 €
10 ans120 mois2 251 €6 753 €20 142 €
11 ans132 mois2 062 €6 186 €22 166 €
12 ans144 mois1 916 €5 748 €25 918 €
13 ans156 mois1 783 €5 349 €28 097 €
14 ans168 mois1 668 €5 004 €30 281 €
15 ans180 mois1 578 €4 778 €34 056 €
16 ans192 mois1 491 €4 473 €36 359 €
17 ans204 mois1 415 €4 245 €38 667 €
18 ans216 mois1 347 €4 041 €40 980 €
19 ans228 mois1 286 €3 858 €43 299 €
20 ans240 mois1 253 €3 759 €50 769 €
21 ans252 mois1 204 €3 612 €53 373 €
22 ans264 mois1 159 €3 477 €55 984 €
23 ans276 mois1 118 €3 354 €58 602 €
24 ans288 mois1 081 €3 243 €61 227 €
25 ans300 mois1 080 €3 240 €74 030 €
26 ans312 mois1 048 €3 144 €77 118 €
27 ans324 mois1 019 €3 057 €80 217 €
28 ans336 mois992 €2 976 €83 326 €
29 ans348 mois967 €2 901 €86 445 €
30 ans360 mois1 006 €3 018 €112 223 €