Emprunter 240 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le prêt immobilier est un acte par lequel un organe prêteur tel une société de financement ou une banque octroie à un ou plusieurs emprunteurs non professionnels un montant d’argent destiné à financer l’acquisition ou la construction d’un immeuble (terrain, logement) à usage personnel ou à usage mixte (personnel et professionnel).

L’organe prêteur réclame toujours à l’emprunteur une hypothèque ou une sûreté de même valeur pouvant couvrir le remboursement du prêt.

Caractéristiques d’un crédit immobilier de 240000 €

Les banques et sociétés de financement encore appelées établissements d’emprunts et les intermédiaires (ils sont aussi des intermédiaires en opérations de banque et en service de paiement) de crédit ont l’obligation de fournir au public de manière continue des informations générales sur les crédits qu’ils octroient. Le public doit clairement connaître :

  • La durée, l’objet et la nature d’un crédit immobilier
  • Les types de taux possibles et les caractéristiques (taux variable, fixe, révisable…)
  • Les sûretés légales pour garantir le prêt immobilier (caution, hypothèque…)
  • Les différentes modalités de remboursement
  • Un calcul clair évoquant le montant global du crédit, le coût de revient à l’emprunteur et le taux annuel effectif global.

Toutes ces informations doivent être mises gratuitement à la disposition du public sous tous les supports possibles et partagés aisément. Dans la pratique, il suffit de consulter régulièrement les sites internet professionnels pour avoir tous ces éléments.

Le taux d’intérêt pour le prêt immobilier est fixe ou variable (révisable). Lorsque le taux d’intérêt est fixe, sa valeur ne change pas durant toute la durée du prêt. Les mensualités décidées sont identiques et votre paiement est invariable.

Le taux d’intérêt révisable dépend d’un indice de référence dont la hausse ou la baisse a une incidence sur le montant des remboursements mensuels.

Le prêt immobilier a de nombreux avantages. D’un, il aide les personnes aux revenus moyens ou faibles de construire leur logement avec le montant reçu. Le montant du prêt est suffisamment important pour l’achat immédiat de sa maison.

Le second avantage est qu’il favorise une gestion plus souple de votre budget. En fait, vous n’aurez pas à dépenser une forte somme dans votre projet. Les traites sont allégées, mais régulières.

Capacité d’emprunt, qu’est ce que c’est ?

La capacité d’emprunt désigne le montant de prêt que vous êtes en droit d’attendre d’une banque pour le financement d’un projet. C’est le principal critère examiné par l’organe de prêt avant d’accepter l’octroi du crédit, avec les crédits en cours et l’apport personnel.

La capacité d’emprunt dépend de deux données : le taux d’endettement et le reste à vivre du requérant. Le taux d’intérêt influence énormément le coût final du prêt.

Afin d’évaluer la capacité d’emprunt des clients, les organes de crédit tiennent compte du reste à vivre et du taux d’endettement.

Le niveau d’endettement représente le ratio entre les charges de l’emprunteur et les revenus afin d’évaluer le pourcentage de recettes à allouer au paiement de ses dépenses courantes.

Cet indice permet à l’organe financier de s’assurer que le client ne possède pas trop de dettes selon ses revenus financiers. La part restante est la somme qui revient au ménage après l’acquittement de toutes les charges.

Lorsque cette part ne suffit pas à couvrir ses dépenses essentielles, l’organe financier refuse la demande de prêt. La capacité d’emprunt et le reste à vivre sont intimement liés.

La restructuration des crédits est la solution idoine pour améliorer votre capacité d’emprunt. C’est une opération qui consiste à grouper l’ensemble des crédits à la consommation en cours en un unique emprunt afin de ne payer qu’une seule traite tout en améliorant la durée du crédit.

>  Emprunter 330 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Toutefois, passer par cette astuce revient à payer des crédits à la consommation plus cher, sans oublier l’ajout des frais de restructuration. La contrepartie est importante : réduction directe de l’effort financier mensuel pour le remboursement.

Ce qui a comme conséquence la réduction du taux d’endettement et vous avez plus de marge pour mieux négocier votre projet immobilier.

Qu’appelle-t-on le taux d’endettement, bonnes pratiques

Le terme taux d’endettement dans le domaine du prêt immobilier est fréquemment employé. Sa valeur a une incidence directe sur la réponse attendue du banquier : le prêt immobilier ne peut être accordé avec un taux d’endettement de 30 %.

Le taux d’endettement dont il est question ici n’est pas à confondre avec le taux d’endettement moyen des ménages en France évaluée à 94,3 % ou celui des ménages américains et anglais qui tourne autour de 130 %.

Le taux d’endettement réclamé par les organes de prêt à déterminer avant l’octroi du crédit immobilier est le ratio entre les mensualités ou charges financières relatives à tous vos emprunts et vos revenus à la fin du mois.

En fait, c’est à partir des recettes mensuelles du ménage que vous allez payer les traites pour le remboursement du crédit.

Lorsque la proportion dans les finances mensuelles est trop importante, vous avez de grandes chances de manquer d’argent pour payer les dépenses courantes. 30 % c’est la limite maximale à ne pas franchir, même si cette barrière peut être franchie pour les ménages aux revenus élevés.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois4 151 €12 453 €9 054 €
6 ans72 mois3 484 €10 452 €10 856 €
7 ans84 mois3 008 €9 024 €12 661 €
8 ans96 mois2 651 €7 953 €14 469 €
9 ans108 mois2 373 €7 119 €16 279 €
10 ans120 mois2 161 €6 488 €19 337 €
11 ans132 mois1 979 €5 937 €21 279 €
12 ans144 mois1 839 €5 517 €24 881 €
13 ans156 mois1 711 €5 133 €26 973 €
14 ans168 mois1 602 €4 806 €29 070 €
15 ans180 mois1 515 €4 545 €32 694 €
16 ans192 mois1 432 €4 296 €34 905 €
17 ans204 mois1 358 €4 074 €37 121 €
18 ans216 mois1 293 €3 879 €39 341 €
19 ans228 mois1 235 €3 705 €41 567 €
20 ans240 mois1 203 €3 609 €48 738 €
21 ans252 mois1 156 €3 468 €51 238 €
22 ans264 mois1 113 €3 339 €53 745 €
23 ans276 mois1 073 €3 219 €56 258 €
24 ans288 mois1 037 €3 111 €58 778 €
25 ans300 mois1 035 €3 105 €71 068 €
26 ans312 mois1 007 €3 021 €74 033 €
27 ans324 mois978 €2 934 €77 008 €
28 ans336 mois952 €2 856 €79 993 €
29 ans348 mois928 €2 784 €82 988 €
30 ans360 mois966 €2 898 €107 734 €