Emprunter 230 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Un projet immobilier coûte relativement cher pour un investisseur. Ainsi, il doit faire appel à une banque pour apporter un soutien financier de 230 000 €. L’article proposera quelques astuces pour réussir le prêt.simulation credit

Caractéristiques générales du prêt immobilier

Le prêt immobilier est une avance accordée par une banque à un demandeur de crédit. Pour bénéficier d’un prêt immobilier, l’emprunteur doit financer l’achat d’un immeuble neuf ou ancien.

Il pourra également demander un prêt dans le cadre de l’achat d’un terrain nu en vue de construire une habitation. Le prêt immobilier est un prêt à long terme. Du fait que la durée de prêt peut aller de 10 à 25 ans.

Pour information, l’emprunteur peut négocier la durée de remboursement d’un prêt immobilier. Cependant, il est recommandé de prendre en compte votre âge et votre capacité de remboursement avant de négocier la durée du prêt.

Étant donné qu’il s’agit d’une avance, l’emprunteur doit rembourser mensuellement la banque. Pour cela, l’organisme bancaire prélèvera environ 33 % du salaire du travailleur. Le reste de son salaire servira pour son utilisation quotidienne.

Outre le remboursement de la capitale empruntée, l’emprunteur doit payer des intérêts ainsi que d’autres frais bancaires. Pour éviter de payer un taux d’intérêt élevé, l’emprunteur doit comparer les différents taux appliqués auprès de plusieurs banques.

En général, le taux d’intérêt diffère plus ou moins de 0,3 % au niveau des banques. La comparaison servira pour économiser sur les intérêts mensuels. L’emprunteur doit également choisir entre trois types d’intérêt lors du prêt immobilier. Il peut choisir entre taux d’intérêt fixe, variable ou semi-variable.

Un emprunteur doit apporter un apport personnel en souscrivant à un prêt immobilier. Toutefois, la contribution personnelle est souvent facultative auprès des banques en ligne. Tandis que les banques traditionnelles peuvent demander un apport personnel de 10 à 20 %.

Un prêt de 230 000 € nécessitera entre 25 000 et 50 000 € d’apport personnel pour réussir sa demande de prêt immobilier. Il est donc conseillé d’épargner quelques années avant de souscrire à un prêt immobilier. Ce dernier nécessitera aussi de prendre en compte le TAEG. Elle englobera l’assurance et les divers frais bancaire.

Un prêt immobilier comporte plusieurs avantages pour l’emprunteur. D’abord, il pourra acheter une maison suivant le cours réel d’un immeuble sur le marché. Si l’emprunteur décidait d’économiser 230 000 €, il devrait passer près de 20 ans à mettre de côté 33 % de son salaire.

Pourtant, lorsqu’il aura réussi à épargner les 230 000 €, le prix de l’immobilier changera sur le marché. Le prêt immobilier permettra également à l’emprunteur d’utiliser l’habitation très tôt. Il peut par exemple louer la maison et percevoir un loyer mensuel. Il sera ainsi en mesure d’augmenter son reste à vivre malgré le remboursement mensuel à la banque.

Capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt est le plafond du crédit que la banque est prêt à accorder pour l’emprunteur. La banque établit pour chacun de ses clients une ligne de crédit. Cette dernière varie en fonction des mouvements du compte bancaire ou le nombre d’années où le client a ouvert son compte.

Ainsi, un client peut bénéficier d’une ligne de crédit plus élevé par rapport à d’autres. Pour un prêt immobilier de 230 000 €, l’emprunteur ne pourra pas demander une somme supplémentaire à la banque. Puisqu’il s’agit de sa capacité d’emprunt. Le montant maximal est défini en fonction du profil de l’emprunteur et de ses revenus.

Un salarié peut emprunter 230 000 € sur une période de 20 ans en payant mensuellement 990 €. Il doit cependant disposer d’un salaire minimal de 3 000 €. La capacité d’emprunt correspond également au taux du salaire de l’emprunteur qui servira pour rembourser le prêt.

Il est donc possible d’affirmer que la capacité d’emprunt et le taux d’endettement sont liés. Les banques cherchent à déterminer la capacité d’emprunt pour s’assurer que l’emprunteur pourrait payer sa mensualité jusqu’à échéance. Pour calculer la capacité d’emprunt, il faudrait multiplier le salaire net du travailleur par le taux d’endettement.

>  Emprunter 190 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Ce dernier est de 33 % au niveau des banques. Exemple, le salarié touche 3 000 € par mois. Sa capacité d’emprunt sera de 990 €. La capacité d’emprunt est évaluée en fonction des rapports entre les revenus et les charges de l’emprunteur.

Quand, les charges sont plus élevées que les revenus, la banque évitera de prêter de l’argent à son client. Afin de réussir son prêt, il est recommandé de diminuer les différents types de charges.

Cela permettra de ramener le reste à vivre aux environs de 67 et 68 %. À noter que, plus le revenu de l’emprunteur est élevé, plus il disposera d’une capacité d’emprunt élevée.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement correspond au niveau de dette de l’emprunteur. Lors d’un prêt immobilier, l’emprunteur sera emmené à diviser son salaire en deux. Une grosse partie du salaire sera allouée aux besoins personnels de l’emprunteur.

Exemples, besoins alimentaires, vestimentaires, paiement de différents types de charges… la grosse partie du salaire est le reste à vivre. Le taux de ce dernier devrait se situer aux environs de 67 % du salaire. Un travailleur qui touche 3000 € par mois doit laisser 2 010 € de son salaire pour ses besoins personnels.

Les 990 € seront dédiés aux paiements de la dette bancaire. Cette petite partie constitue le montant de l’endettement mensuel de l’emprunteur. Pour calculer le taux d’endettement, il suffit d’additionner la mensualité avec les charges inévitables.

Le résultat sera divisé avec les revenus disponibles. Les charges à prendre en compte sont nombreuses pour calculer le taux d’endettement. D’abord, la banque mettra dans le calcul les crédits en cours.

Il peut s’agir d’un prêt voiture, consommation… l’organisme financier prendra également en compte les charges fixes du particulier. Exemple, loyer, pension alimentaire. Et enfin, la banque calculera le taux en fonction des mensualités à rembourser.

Pour diminuer les crédits en cours, l’emprunteur peut opter pour le rachat de crédit. Il parviendra ainsi à constituer un unique prêt à taux d’intérêt unique. Cela impliquera une réduction de charge afin d’accéder aisément au prêt immobilier.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois3 978 €11 934 €8 677 €
6 ans72 mois3 339 €10 017 €10 404 €
7 ans84 mois2 883 €8 649 €12 134 €
8 ans96 mois2 540 €7 620 €13 866 €
9 ans108 mois2 274 €6 822 €15 601 €
10 ans120 mois2 071 €6 213 €18 531 €
11 ans132 mois1 897 €5 691 €20 393 €
12 ans144 mois1 763 €5 289 €23 845 €
13 ans156 mois1 640 €4 920 €25 850 €
14 ans168 mois1 535 €4 605 €27 858 €
15 ans180 mois1 452 €4 356 €31 332 €
16 ans192 mois1 372 €4 116 €33 451 €
17 ans204 mois1 302 €3 906 €35 574 €
18 ans216 mois1 239 €3 717 €37 702 €
19 ans228 mois1 183 €3 549 €39 835 €
20 ans240 mois1 153 €3 459 €
46 707 €
21 ans252 mois1 108 €3 324 €49 103 €
22 ans264 mois1 066 €3 198 €51 505 €
23 ans276 mois1 029 €3 087 €53 914 €
24 ans288 mois994 €2 982 €56 329 €
25 ans300 mois993 €2 979 €68 107 €
26 ans312 mois965 €2 895 €70 949 €
27 ans324 mois938 €2 814 €73 800 €
28 ans336 mois913 €2 739 €76 660 €
29 ans348 mois889 €2 667 €79 530 €
30 ans360 mois926 €2 778 €103 245 €