Emprunter 210 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Avoir son propre logement ou habitat à son nom est un privilège que tout le monde souhaite réaliser.

Cependant, si vous possédez un projet immobilier, il est possible de l’accomplir en octroyant un prêt. De ce fait, qu’est-ce qui caractérise cet emprunt ? Quels sont les avantages ?simulation credit

Prêt immobilier de 210 000 euros

Aussi appelé crédit immobilier, le prêt immobilier est une opération d’emprunt qui a pour objectif de financer l’achat ou la construction d’un bien immobilier.

Par conséquent, un organisme prêteur est chargé de donner une somme d’argent défini à une ou plusieurs personnes. Il faut savoir que ce service est uniquement destiné à l’acquisition, soit d’un terrain, soit d’un logement à usage professionnel ou d’habitation.

En revanche, quand le client fait une demande de crédit, une hypothèque ou une autre garantie doit se faire, et ce, quel que soit l’objet ou le montant sous caution. Il s’agit d’un moyen qui encadre les règles du prêt immobilier.

Ses caractéristiques générales

À titre d’information, le prêt immobilier est assuré par les prestataires tels que la banque ou les établissements financiers. Comme il s’agit d’un service à long terme, la durée de l’accord peut aller jusqu’à 30 ans.

D’ailleurs, cet intervalle de temps fait partie des points qui vont définir le taux d’intérêt. Entre autres, ce dernier varie aussi selon l’organisme prêteur, la qualité des garanties, le marché financier actuel, le profil et le projet du demandeur.

En général, ce type de crédit est :

  • réalisé sous conditions de ressources ;
  • distribué par une banque ou un courtier en crédits ;
  • caractérisé par un taux fixe et faible ;
  • souvent limité en fonction de la valeur du bien personnel ;
  • restituable par une mensualité régulière.

Ses avantages

Bien que faire un prêt immobilier nécessite un remboursement, il présente de nombreux avantages.

En premier lieu, il permet à tout le monde, même avec un revenu moyen et faible, de bénéficier d’une somme d’argent élevée dans le but d’accomplir un projet immobilier.

De cette manière, une personne aura l’occasion de construire, de rénover ou de se procurer immédiatement une maison. En effet, il s’agit d’un alternatif très utiles dans la vie quotidienne.

En second lieu, grâce à ce type de crédit, la gestion des budgets et des finances sera plus souple et plus simple. Ainsi, le bénéficiaire n’a pas besoin de décaisser une énorme somme d’argent à la banque.

Étant donné que le remboursement se fait à long terme, il peut être payé petit à petit d’une façon régulière. D’une autre manière, une personne aura encore l’occasion d’agrandir ses biens.

Capacité d’emprunt : bien comprendre

La capacité d’emprunt est un critère qu’il faut prendre en compte avant d’effectuer un projet immobilier.

En général, il indique la valeur qu’un individu peut emprunter auprès d’un établissement de financement ou d’une banque. Il est principalement constitué dans l’apport personnel, de la capacité d’achat et parfois des prêts additionnels.

Afin de calculer la capacité d’emprunt, ou la capacité d’endettement, il faut considérer deux points, notamment le reste à vivre et le taux d’endettement. En outre, le montant à recevoir peut dépendre du taux d’intérêt et de la durée du crédit immobilier.

Par conséquent, la capacité d’emprunt est réduite lorsque le taux et les remboursements mensuels sont hauts. Grâce à cet indicateur, la banque pourra garantir qu’une personne ne se retrouvera pas endettée avec ses moyens pécuniaires.

En ce qui concerne le reste à vivre, c’est le montant qu’un foyer possède après le paiement de toutes les charges. D’ailleurs, s’il est insuffisant, l’organisme bancaire n’accordera pas un crédit immobilier. Pour accroître le reste à vivre, prolonger la durée d’un prêt est essentiel, par exemple 30 ans au lieu de 25 ans.

>  Emprunter 180 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

D’un autre point de vue, il est également possible d’augmenter la capacité d’emprunt. Pour ce faire, le client peut regrouper en un seul crédit la totalité des prêts destinés à la consommation.

Néanmoins, l’emprunteur devra acquitter des crédits avec un montant plus cher, mais devra aussi payer des frais liés à la restructuration des charges. En effet, cette solution de regroupement affecte la capacité d’endettement qui va devenir plus importante.

Plus précisément, cela est causé par la souscription des crédits à la consommation à un taux élevé.

Et le taux d’endettement ?

Par définition, le taux d’endettement est le pourcentage entre les charges dans la maison et le revenu salarial.

De la sorte, ce rapport des ressources du foyer est consacré pour la rétribution des dépenses récursives. Pour connaître sa valeur, il est nécessaire de présenter :

  • les revenus fonciers ;
  • les BIC ou les Bénéfices Industriels et Commerciaux ;
  • les pensions de retraite ;
  • le salaire ;
  • les placements financiers constants.

Cependant, les rémunérations non garantes ne sont pas intégrées dans le taux d’endettement, à savoir les primes ou les allocations familiales. Ainsi, ce taux renferme :

  • le loyer par mois, si la personne est locataire ;
  • les prêts en cours tel que le crédit immobilier, auto, etc. ;
  • les pensions alimentaires si le client est divorcé ;
  • et les autres dettes.

Par contre, il ne faut pas mélanger le taux d’endettement avec les différents taux qui sont présents dans un rachat de crédit ou une proposition de crédit, par exemple les taux d’intérêt ou d’assurance.

En effet, le concept d’endettement détermine la totalité des charges qui doivent être payées à une durée précise. Plus ce pourcentage est faible, plus le budget est raisonnable.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois3 632 €10 896 €7 922 €
6 ans72 mois3 049 €9 147 €9 499 €
7 ans84 mois2 632 €7 896 €11 079 €
8 ans96 mois2 319 €6 957 €12 660 €
9 ans108 mois2 076 €6 228 €14 244 €
10 ans120 mois1 891 €5 673 €16 919 €
11 ans132 mois1 732 €5 196 €18 619 €
12 ans144 mois1 610 €4 830 €21 771 €
13 ans156 mois1 497 €4 491 €23 602 €
14 ans168 mois1 401 €4 203 €25 436 €
15 ans180 mois1 326 €3 978 €28 607 €
16 ans192 mois1 253 €3 759 €30 542 €
17 ans204 mois1 189 €3 567 €32 481 €
18 ans216 mois1 132 €3 396 €34 424 €
19 ans228 mois1 081 €3 243 €36 566 €
20 ans240 mois1 053 €3 159 €
42 646 €
21 ans252 mois1 011 €3 033 €44 833 €
22 ans264 mois974 €2 922 €47 027 €
23 ans276 mois939 €2 817 €49 226 €
24 ans288 mois908 €2 724 €51 431 €
25 ans300 mois907 €2 721 €62 185 €
26 ans312 mois881 €2 643 €64 779 €
27 ans324 mois856 €2 568 €67 382 €
28 ans336 mois833 €2 499 €69 994 €
29 ans348 mois812 €2 436 €72 614 €
30 ans360 mois845 €2 535 €94 267 €