Emprunter 160 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Un prêt immobilier est une solution alternative pour acquérir rapidement un bien immobilier.

En fait, la solution est préconisée dans le cas où la somme en possession du particulier manque 160 000 euros. Le montant avancé servira pour financer l’achat d’un logement ou un appartement.simulation credit

Caractéristique du prêt immobilier de 160 000 euros

Le prêt immobilier est un prêt contracté par un particulier auprès d’un organisme bancaire. Ce dernier débloquera un fonds afin d’avancer la somme demandée à l’emprunteur.

En contrepartie, le particulier s’engagera à rembourser mensuellement le capital emprunté avec les intérêts selon les termes stipulés dans le contrat de prêt. Le crédit immobilier permettra de financer l’acquisition ou les travaux de rénovation d’un bien immobilier.

Pour le cas d’acquisition de terrain nu, l’emprunteur doit informer le banquier de son intention de bâtir un logement. Dans le cas contraire, la demande de prêt immobilier de 160 000 euros sera refusée par la banque. Le prêt immobilier servira également pour financer un SCPI.

Un particulier peut emprunter certains montants à la banque. Cependant, il doit disposer d’un revenu mensuel stable afin de rembourser la banque. Pour information, le revenu mensuel du particulier est l’élément le plus important à étudier par un courtier au moment d’octroyer un prêt.

Outre le revenu, le courtier devra prendre en compte l’apport personnel de l’emprunteur, les garanties, l’âge de l’emprunteur. Dans la plupart des cas, la banque accorde un prêt immobilier couvrant 80 à 90 % de la valeur acquisitive du bien.

Cependant, certaines banques peuvent accorder jusqu’à 100 % des valeurs du bien. Bien entendu, la haute quotité impliquera un taux d’intérêt plus élevé. En règle générale, un particulier peut emprunter un crédit de 160 000 euros en disposant d’un apport personnel de 16 000 euros.

Le montant octroyé sera également calculé en fonction de la valeur estimative du bien mise en garantie. Pour information, l’emprunteur est tenu de payer tous les frais liés à la mise en hypothèque lors d’un prêt immobilier. Exemple, frais du notaire, TVA… Ces montants devront être pris en compte au moment de demander un prêt immobilier de 160 000 euros.

Un emprunteur peut choisir parmi un taux d’intérêt fixe, variable ou semi-variable au moment de l’emprunt. Quant à la durée de remboursement, elle sera définie avec le banquier après une simulation de crédit. Le crédit immobilier offre de nombreux atouts pour l’emprunteur.

D’abord, le prêt immobilier permettra d’acheter rapidement une résidence secondaire grâce à l’avance provenant de la banque. De plus, l’emprunteur n’aura pas besoin d’investir la totalité de son économie pour financer l’achat.

Le prêt immobilier permettra aussi de disposer d’un reste à vivre. Par ailleurs, l’emprunteur pourra préparer rapidement sa retraite. Sachant qu’à 20 ans, il aura payé la totalité de son prêt auprès de la banque.

Comprendre la capacité d’emprunt

C’est le montant plafonné accordé à un emprunteur auprès d’un organisme bancaire. Lorsqu’un particulier effectue une demande de crédit, la banque étudiera minutieusement ses informations financières.

Pour le cas d’un prêt immobilier de 160 000 euros, la banque n’accordera plus un montant supplémentaire à l’emprunteur. Du fait que ce dernier pourra être surendetté. Cela implique que l’emprunteur éprouvera des difficultés à payer la banque mensuellement avec ses revenus.

En règle générale, la banque prélève au maximum 33 % du revenu mensuel afin de rembourser l’emprunt avec les intérêts. Les 67 % restantes de son revenu servira pour les besoins personnels de l’emprunteur (Exemple, aliment, vêtement, charges…). Si la banque prélevait 40 % des revenus du particulier, l’impact serait énorme sur le reste à vivre.

Par contre, l’emprunteur pourra rapidement payer son prêt immobilier. Afin de protéger le particulier d’un problème de surendettement, la banque définit une capacité d’emprunt pour chaque emprunteur. En pratique, un travailleur peut emprunter 160 000 euros sur 20 ans en disposant d’un salaire de 2200 € par mois.

Sur ce salaire, la banque prélèvera 667 €/mois au maximal pendant 240 mois. Un autre cas de figure, un salarié peut également rembourser 160 000 euros en 15 ans avec un salaire de 2933 €/mois. Du fait que, le montant à payer mensuellement sera de 889 €/mois pendant 180 mois.

>  Quelle capacité d'emprunt avec un salaire de 2200 euros / mois

L’emprunteur peut dédier 40 % de son salaire net au remboursement du prêt. En revanche, il doit disposer d’un salaire mensuel d’environ 4000 € avant d’effectuer cette démarche. En effet, le montant mensuel à payer sera de 1600 € par mois à payer entre 10 ou 11 ans.

Pour calculer la capacité d’emprunt, la banque multipliera le revenu mensuel net par 0,30 %. Ce dernier correspond au pourcentage à prélever par la banque mensuellement. À noter qu’il n’existe pas de loi qui fixe le pourcentage. Une banque peut appliquer un taux entre 0,30 à 0,33.

Le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement correspond au taux de dette de l’emprunteur après un prêt de 160 000 euros. En fait, il s’agit d’une fraction provenant des revenus du particulier destiné pour le remboursement de ses dettes mensuelles.

Concrètement, un particulier peut dédier 30 % de son salaire pour rembourser son prêt. Cela implique qu’il a également un taux d’endettement de 30 %. Une banque n’accordera pas un prêt immobilier si le taux d’endettement est supérieur à 33 % après l’analyse financière.

En effet, le prêt immobilier de 160 000 euros constitue un risque bancaire. La raison principale est que le particulier sera endetté. Lors d’une demande de prêt, le calcul du taux d’endettement fait partie des données financières pour étudier la faisabilité du prêt.

Le taux d’endettement est systématiquement évalué puisqu’il s’agit d’un indice de confiance sur le prêt. La loi précise que la banque est tenue de formuler un conseil à l’emprunteur après l’analyse des différents risques. Dans la pratique, il suffit de diviser la somme des charges avec la somme des revenus nets.

Le résultat sera multiplié par 100 afin de disposer d’un taux en pourcentage. Exemple, le prêt de 160 000 € doit être payé 667 €/mois pendant 240 mois. Le cas se présente lorsque le revenu du travailleur est de 2000 €. Il faut donc prendre les 667 euros et diviser avec 2000 € de revenus nets. Le résultat sera de 0.33 %. Au final, on a 33 % de taux d’endettement.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois2 767 €8 301 €6 036 €
6 ans72 mois2 323 €6 969 €7 237 €
7 ans84 mois2 005 €6 015 €8 441 €
8 ans96 mois1 767 €5 301 €9 646 €
9 ans108 mois1 582 €4 746 €10 853 €
10 ans120 mois1 441 €4 323 €12 891 €
11 ans132 mois1 320 €3 960 €14 186 €
12 ans144 mois1 226 €3 678 €16 588 €
13 ans156 mois1 141 €3 423 €17 982 €
14 ans168 mois1 068 €3 204 €19 380 €
15 ans180 mois1 010 €3 030 €21 796 €
16 ans192 mois955 €2 865 €23 270 €
17 ans204 mois906 €2 718 €24 747 €
18 ans216 mois862 €2 586 €26 227 €
19 ans228 mois823 €2 469 €27 711 €
20 ans240 mois802 €2 406 €

32 492 €
21 ans252 mois770 €2 310 €34 159 €
22 ans264 mois742 €2 226 €35 830 €
23 ans276 mois716 €2 148 €37 505 €
24 ans288 mois692 €2 076 €39 185 €
25 ans300 mois691 €2 073 €47 379 €
26 ans312 mois671 €2 013 €49 356 €
27 ans324 mois652 €1 956 €51 339 €
28 ans336 mois635 €1 905 €53 329 €
29 ans348 mois619 €1 857 €55 325 €
30 ans360 mois644 €1 932 €71 823 €