Emprunter 140 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Décrocher un prêt immobilier de 140 000 euros n’est pas impossible, à condition de bien remplir les exigences de sa banque.

Avant de s’y lancer et d’augmenter sa chance de convaincre une institution financière quelconque, il faut donc chercher à comprendre tout ce qui concerne le prêt immobilier : principe, avantages, capacité d’emprunt et taux d’endettement.simulation credit

Mieux comprendre le principe du prêt immobilier

Le prêt immobilier désigne une opération permettant à un particulier d’emprunter une somme plus ou moins importante pour réaliser son projet immobilier. Il doit, pour ce faire, s’adresser à un organisme prêteur.

Ce dernier peut, en effet, s’agir d’une société de financement ou d’une banque. L’emprunteur utilisera, par la suite, la somme d’argent perçue pour procéder à une nouvelle construction ou une acquisition d’un bâtiment neuve ou ancienne.

Un consommateur peut aussi utiliser l’argent pour acheter un terrain où un logement ou un local sera construis.

Cerner les caractéristiques d’un prêt immobilier

Les organismes prêteurs sont tenus de prodiguer d’amples informations sur les crédits qu’ils proposent. Les caractéristiques générales d’un emprunt doivent inclure a priori la nature du crédit. Le montant ne doit pas non plus être pris à la légère.

Ici, l’on parle d’un crédit immobilier de 140 000 euros. Mais vous devez également mentionner l’objet de votre demande : emprunt pour rénovation, achat d’un terrain, acquisition dans le neuf, achat d’un immobilier ancien, etc.

En fonction du montant souhaité, l’organisme prêteur vous tiendra au courant de la durée possible des remboursements.
Parmi les caractéristiques d’un crédit immobilier auxquelles vous devez vous intéresser s’insèrent les types de taux proposés.

En effet, ils peuvent être variables, révisables ou fixes. Un emprunteur choisit également l’institution financière à qui faire confiance en fonction des modalités de remboursements proposés.

Bien évidemment, il n’y a rien de mieux que de choisir un organisme souple qui prête plus d’importance à sa capacité de remboursement.

Votre banque doit, par ailleurs, fournir les caractéristiques supplémentaires d’un crédit immobilier, telles que le coût, le taux annuel effectif global ou TAEG, l’exemple représentatif de la totalité de l’emprunt, la caution et l’hypothèque. Elles sont mises en relief dans un support et doivent être faciles à lire.

Les bonnes raisons de recourir à un prêt immobilier de 140 000 euros

Le crédit immobilier sort du lot d’emprunts par le fait qu’il permet à l’emprunteur de monter son propre projet d’acquisition ou de construction d’une propriété. Moyennant d’un taux d’intérêt, ce prêt est à rembourser avec des mensualités définies avec l’accord des deux parties.

Grâce à ce type de crédit, un particulier à bas revenu aura l’occasion de devenir propriétaire d’un logement neuf. Il peut ainsi acquérir le logement de son rêve.

Tout en étant à l’abri de la ruine, l’emprunteur non professionnel aura jusqu’à 25 ans pour rembourser l’argent emprunté. Il s’agit alors d’une bonne opportunité pour se faire un patrimoine tout en augmentant les éventuelles opportunités pour améliorer ses biens.

La capacité d’emprunt immobilier, qu’est-ce que c’est ?

Cette capacité d’emprunt définit justement le montant que l’emprunteur peut percevoir auprès de sa banque en vue du financement de son projet immobilier. Elle fait partie des critères auxquels les organismes emprunteurs prêtent beaucoup d’attention.

Pour déterminer sa juste valeur, ils se basent sur deux données, notamment les dettes et le reste à disposition du foyer. La totalité de l’emprunt peut sans doute varier en fonction du taux d’intérêt.

Évaluation de la capacité d’emprunt

En étudiant de près le taux d’endettement de l’emprunteur, l’organisme prêteur veille à ce qu’il n’a pas affaire à trop de dettes. Il se base ainsi sur ses moyens financiers, afin d’évaluer s’il est en mesure de procéder au remboursement mensuel.

>  Emprunter 260 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le reste à vivre concerne la somme restante que le ménage peut utiliser, après acquittement de toutes les charges. Dans la mesure où ce reste à vivre est très mince, la banque ne pourra pas donner une suite favorable à la demande. La capacité d’emprunt dépend alors beaucoup de ce critère.

Possibilité d’accroître sa capacité d’emprunt

Un emprunteur peut revoir sa capacité d’emprunt avec le regruopement des crédits en cours. Il consiste à regrouper tous les emprunts en un seul. Le but étant de ne payer qu’une seule mensualité.

Taux d’endettement : définition et bonnes pratiques

Le taux d’endettement se résume par la somme d’argent d’un ménage disponible pour rembourser un ou des prêts immobilier ou des crédits à la consommation. Il correspond, dans la plupart des cas, à un seuil de 33 % de la totalité du revenu mensuel du foyer.

Comment calculer le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement désigne la totalité des charges tirées des revenus fixes d’un foyer.

En ce qui concerne le calcule proprement dit, un établissement prêteur utilise la formule suivante : Taux d’endettement = Charges/Revenus x 100.

Pour ce faire, il ne prend en compte que les sources financières durable et stables. Les dépenses ponctuelles, tout comme les revenus temporaires, ne sont donc pas considérés.

Les sources de revenu prises en compte

Le but consiste à cerner le montant global des charges, afin de déterminer facilement le taux d’endettement. Voici une liste des dépenses prises en compte :

  • Mensualités en cours, quelle que soit la nature de l’emprunt,
  • Diverses pensions,
  • Charges de type structurel.

Lors du calcul, l’établissement de crédit s’intéresse uniquement aux revenus durables, comme les salaires, les subventions personnalisées, les revenus fonciers pour les propriétaires d’un bâtiment en location, etc.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois2 421 €
7 263 €

5 281 €
6 ans72 mois2 032 €
6 096 €


6 333 €

7 ans84 mois1 755 €
5 265 €7 386 €
8 ans96 mois1 546 €

4 638 €8 440 €

9 ans108 mois1 384 €

4 152 €9 496 €
10 ans120 mois1 261 €

3 783 €
11 280 €
11 ans132 mois1 155 €

3 465 €
12 413 €
12 ans144 mois1 073 €
3 219 €

14 514 €
13 ans156 mois998 €2 994 €

15 734 €

14 ans168 mois934 €

2 802 €

16 957 €
15 ans180 mois884 €
2 652 €
19 071 €
16 ans192 mois835 €

2 505 €

20 361 €
17 ans204 mois793 €
2 379 €
21 654 €
18 ans216 mois754 €

2 262 €22 949 €
19 ans228 mois720 €2 160 €
24 247 €

20 ans240 mois702 €

2 106 €
28 431 €
21 ans252 mois674 €
2 022 €
29 889 €
22 ans264 mois649 €1 947 €
31 351 €
23 ans276 mois626 €

1 878 €
32 817 €

24 ans288 mois605 €

1 815 €
34 287 €
25 ans300 mois601 €1 803 €41 457 €
26 ans312 mois587 €

1 761 €

43 186 €
27 ans324 mois571 €1 713 €44 922 €
28 ans336 mois556 €1 668 €46 663 €
29 ans348 mois541 €1 623 €48 409 €
30 ans360 mois563 €1 689 €62 845 €