Emprunter 130 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Un particulier peut demander une avance appelée crédit immobilier auprès de sa banque. Il pourra ainsi finaliser l’achat d’un immobilier.

Cependant, il est important de savoir toutes les clés pour réussir son prêt immobilier de 130 000 euros.simulation credit

Le crédit immobilier

Le prêt immobilier est une opération bancaire destinée à avancer une somme à un emprunteur pour financer une transaction immobilière. En pratique, l’emprunteur pourra recevoir de sa banque 130 000 euros pour acquérir un immeuble à usage d’habitation ou professionnel.

Le prêt immobilier est un prêt à long terme. À cet effet, le particulier peut rembourser la totalité du montant avec les intérêts sur une période de 10 à 25 ans. Le remboursement du prêt immobilier sera effectué mensuellement en ponctionnant une partie des revenus de l’emprunteur.

Le prêt immobilier permet de couvrir entre 60 et 90 % de la valeur d’un bien immobilier. Théoriquement, l’emprunteur doit apporter entre 13 000 euros et 52 000 euros d’apports personnels pour bénéficier d’un prêt de 130 000 euros.

Le particulier peut ainsi financer l’achat d’un immeuble dont le prix se situera entre 140 000 euros et 180 000 euros. Le prêt sera également accordé en disposant d’une garantie solide. Il peut s’agir d’une hypothèque ou d’autres suretés. À noter que le montant de la garantie doit être évalué supérieur au prêt demandé.

Le taux d’intérêt est également un élément déterminant pour un crédit immobilier. Du fait qu’ils influencent le montant des mensualités. En fait, le taux d’intérêt répercute sur le coût du crédit et la durée de l’emprunt.

Le particulier peut choisir entre trois taux d’intérêt. Il existe le taux fixe, variable et semi-variable. Chaque type de taux présente un avantage et un inconvénient. Pour les emprunteurs qui cherchent la sûreté par exemple ils pourront adopter le taux fixe.

Cependant, ils ne pourront pas tirer le moindre bénéfice en cas de fluctuation. Le prêt immobilier doit également prendre en compte le TAEG. L’élément englobe tous les montants que l’emprunteur doit payer en échange de la somme. Exemple, frais de dossier, assurance…

Le prêt immobilier propose plusieurs avantages pour l’emprunteur. D’abord, il pourra acheter un immeuble neuf ou investir dans l’ancien. Ensuite, la solution permettra d’apporter la somme manquante pour finaliser rapidement la transaction.

Le crédit immobilier est un prêt à long terme. Ainsi, l’emprunteur peut disposer d’une résidence secondaire très tôt. Le crédit immobilier permet également à un particulier à faible revenu salarial de disposer d’un financement rapide de 130 000 €.

Sachant que, si le particulier décidait d’économiser cette somme, il devrait par exemple épargner jusqu’à environ 210 mois. Le cas peut se présenter si le particulier décidait d’épargner 600 €/mois de son revenu.

Une fois l’argent constitué, le prix moyen de l’immobilier peut grimper à 300 000 € sur le marché. Le particulier ne disposera pas donc d’une habitation correspondant à son budget.

Capacité d’emprunt, bien comprendre

La capacité d’emprunt est le montant maximum que l’emprunteur pourra emprunter à la banque sur une période donnée. Elle est déterminée en fonction des revenus et des charges financières de l’emprunteur.

La connaissance de la capacité d’emprunt permet de déterminer le montant maximum attribué par la banque. De plus, l’emprunteur connaîtra la durée de remboursement la plus courte.

La capacité d’emprunt peut être calculée grâce à des simulateurs de crédit. Il suffit de renseigner le salaire net mensuel ainsi que les primes fixes perçues. L’emprunteur devra également intégrer dans le calcul les autres revenus.

Exemple, le loyer perçu ou autre. Et enfin, l’emprunteur doit renseigner le montant de son apport personnel. Une fois tous les modes de revenus intégrer dans le simulateur, l’emprunteur doit renseigner le montant de ses charges mensuelles.

En général, un ménage requiert 67 à 70 % des revenus mensuellement. Il s’agit du reste à vivre. Grâce à cette somme, l’emprunteur pourra subvenir à ses besoins physiques. Exemple, vêtement, aliments, charges ou autres…

La banque calcule ainsi la capacité d’emprunt en fonction des 30 % ou les 33 % restants du revenu du travailleur. Concrètement, les 33 % sont le pourcentage de revenu à ponctionner chaque mois pour rembourser le prêt.

>  Emprunter 330 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

L’âge de l’emprunteur peut modifier la capacité d’emprunt. En règle générale, plus l’emprunteur est jeune, plus il pourra demander une somme élevée à la banque. En pratique, un emprunteur peut demander un prêt de 130 000 € sur 10 ans en payant une mensualité de 1083 €.

Pour ce cas de figure, il doit disposer d’un salaire de 3575 € par mois. Un autre exemple, un emprunteur qui touche un revenu net de 1788 € par mois peut emprunter 130 000 € sur 20 ans.

Pour ce cas de figure, il devra payer 542 € pendant 240 mois. Plus la durée de remboursement est longue plus la somme à payer mensuellement à la banque sera basse.

Taux d’endettement

Le taux d’endettement est le rapport entre les revenus perçus mensuellement par l’emprunteur et ses charges. Le taux d’endettement permet de déterminer les capacités de remboursement de crédit du particulier.

Le revenu mensuel servira pour payer les mensualités du prêt souscrit. Quand, les charges financières de l’emprunteur sont trop élevées par rapport à ses revenus, il ne pourra pas rembourser les dettes à cause du surendettement.

Généralement, les banques instaurent un taux d’endettement maximal de 33 %. Quand, le taux d’endettement dépasse les 33 %, la banque n’accorde pas le prêt immobilier. Pour calculer le taux d’endettement, il faudrait prendre en compte tous les revenus financiers de l’emprunteur.

D’abord, le banquier prendra en compte le revenu net mensuel et les autres revenus. Ce dernier englobe les loyers perçus mensuellement ainsi que les primes. Lorsque tous les revenus sont additionnés, il suffit de diviser le total par la somme des charges.

Pour information, il est possible de faire baisser le taux d’endettement grâce à un rachat de crédit. La technique permettra de réduire le poids des charges.

Lorsque l’emprunteur décide de recourir à un rachat de crédit, il payera un seul prêt à taux unique. La durée de remboursement sera également allongée et la mensualité moins importante.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois2 248 €
6 744 €
4 904 €

6 ans72 mois1 887 €5 661 €

5 880 €
7 ans84 mois1 629 €

4 887 €6 858 €

8 ans96 mois1 436 €

4 308 €7 837 €
9 ans108 mois1 285 €

3 855 €8 818 €

10 ans120 mois1 171 €

3 513 €

10 474 €
11 ans132 mois1 072 €

3 216 €
11 526 €

12 ans144 mois996 €2 988 €

13 477 €

13 ans156 mois927 €

2 781 €

14 611 €
14 ans168 mois868 €

2 604 €

15 746 €


15 ans180 mois821 €

2 463 €

17 709 €
16 ans192 mois776 €

2 328 €
18 907 €

17 ans204 mois736 €

2 208 €
20 107 €

18 ans216 mois701 €

2 103 €

21 310 €
19 ans228 mois669 €
2 007 €

22 515 €

20 ans240 mois652 €
1 956 €
26 400 €
21 ans252 mois626 €
1 878 €
27 754 €
22 ans264 mois603 €

1 809 €

29 112 €
23 ans276 mois581 €

1 743 €
30 473 €
24 ans288 mois562 €
1 686 €
31 838 €
25 ans300 mois560 €
1 680 €

38 495 €
26 ans312 mois545 €
1 635 €
40 101 €
27 ans324 mois530 €1 590 €

41 713 €
28 ans336 mois516 €
1 548 €
43 330 €
29 ans348 mois503 €
1 509 €

44 952 €
30 ans360 mois523 €
1 569 €58 356 €