Emprunter 100 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le prêt immobilier ou crédit immobilier consiste en une opération par laquelle une banque ou tout autre organisme prêteur met à la disposition d’un emprunteur (non-professionnel) une somme d’argent pour le financement d’un projet d’acquisition immobilière.

Il s’agit d’un prêt destiné à financer : l’achat d’un logement (pour en faire une habitation, un local commercial ou une location), la réalisation de travaux, la construction d’un logement, l’acquisition d’un terrain

Un prêt immobilier de 100 000 euros est un prêt à long terme dont la durée de remboursement peut varier entre 10 et 30 ans. Le montant du prêt s’évalue entre 50 à 80 % du prix du bien immobilier.

Un apport personnel est requis pour financer le reste. Cet apport peut provenir de différentes sources comme vos économies, une donation ou un plan épargne entreprise.

Pour bien réussir votre prêt immobilier de 100 000 euros, diverses caractéristiques sont à étudier.

Les caractéristiques générales d’un prêt immobilier

Les organismes prêteurs proposent des offres de crédits immobiliers reposant sur les critères suivants :

  • la durée du prêt, qui sera déterminée par l’emprunteur. Plus la durée est longue plus le taux est fort ;
  • le taux qui représente les intérêts à payer à l’établissement financier. Il existe différents types de taux, à savoir le taux fixe, le taux variable ou révisable ;
  • le taux annuel effectif global ou TAEG. La connaissance de ce taux permet une comparaison du coût total des différents prêts proposés ;
  • les modalités de remboursement ;
  • les sûretés pour garantir le prêt immobilier.

Parmi les garanties pouvant être demandées par votre établissement prêteur figure l’hypothèque, la caution d’un tiers (si nécessaire), et la souscription à une assurance emprunteur. Des frais peuvent aussi être exigés en cas de remboursement anticipé.

Certains établissements financiers exigent l’ouverture d’un compte bancaire chez eux, sans pour autant vous obligez à y domicilier vos revenus.

Les avantages d’un prêt immobilier

Un prêt immobilier peut financer divers types de projets immobiliers. Il est souvent rare qu’une personne ayant un niveau de revenu moyen ou faible peut acquérir un bien sans demander un prêt immobilier auprès d’un établissement prêteur.

Le prêt permet à l’emprunteur de disposer d’une somme d’argent nécessaire pour devenir propriétaire. Un particulier peut donc se procurer le logement de ses rêves sans devoir attendre plus longtemps.

Cette opération favorise également une gestion plus souple de vos revenus. En effet, grâce aux versements mensuels à votre banque, vous n’avez pas à décaisser une somme d’argent colossale en une seule traite.

En comparant plusieurs banques, vous pourrez dénicher l’offre la plus avantageuse, considérant le taux, la durée, la mensualité, les assurances, les garanties, etc.

Capacité d’emprunt

Il s’agit tout simplement du montant maximum que vous pouvez obtenir de votre banque pour le financement de votre projet.

La capacité d’emprunt, alors calculée par votre banque, peut varier en fonction de plusieurs critères : les revenus nets, l’apport personnel, le montant de vos charges, le taux d’endettement, le reste à vivre, la durée de l’emprunt…

L’apport personnel

En matière de prêt immobilier, une banque exige, généralement, qu’un emprunteur investisse un capital pour financer son projet immobilier. Le montant de ce capital équivaut à environ 10 % du bien convoité.

Les revenus et les charges

L’addition de vos ressources stables mensuelles offre une idée sur la capacité de remboursement du prêt.

Le salaire net imposable, les primes, les treizièmes mois, les pensions de retraite, les bénéfices commerciaux, les revenus fonciers, les revenus de placements, et les revenus de financements réguliers sont pris en compte dans les revenus.

En ce qui concerne les charges, les loyers, les mensualités de crédits en cours, les pensions alimentaires, les prêts à la consommation font partie du calcul de l’endettement.

>  Emprunter 290 000 euros : quel salaire faut-il gagner ?

Le reste à vivre

Après déduction de vos charges, la banque peut déterminer le reste à vivre qui sera considéré pour le calcul du taux d’endettement. Les minimas du reste à vivre dépendent de chaque établissement et de chaque situation. En moyenne, le reste à vivre est estimé à 800 euros pour un adulte et 300 euros par enfant supplémentaire.

Le taux d’endettement

Pour connaître votre capacité d’emprunt, le taux d’endettement est un élément indispensable.

Ce dernier se calcule en effectuant le rapport entre charges et revenus. Le pourcentage ainsi obtenu définira si un prêt immobilier vous est accordé ou non. En d’autres termes, c’est ce que votre banque va retenir au final pour l’octroi du prêt.

Dans ce calcul du taux d’endettement, l’organisme prend en considération le reste à vivre et la mensualité convenue. En général, les banquiers reconnaissent un taux d’endettement maximal de 33 % pour un prêt immobilier.

Toutefois, selon le cas et une décision propre à chaque établissement, ce taux peut être plus ou moins changé. Il est possible qu’un prêt vous soit refusé avec un taux d’endettement de 30 %. Et au contraire, il est possible d’obtenir un prêt avec un taux d’endettement de 40 %.

Afin de réussir votre prêt immobilier de 100 000 euros, vous devrez donc remplir tous les critères déterminant la capacité d’emprunt. Il faut aussi savoir négocier le crédit pour l’obtenir. Pour cela, le recours à un courtier vous sera très avantageux.

Un courtier est un professionnel qui pourra vous conseiller, il connaît parfaitement le fonctionnement des organismes financiers. Grâce à son pouvoir de négociation, il peut vous trouver les meilleures offres, avec de meilleurs taux.

AnnéesMoisRemboursement / moisSalaire minimum / moisCoût crédit
5 ans60 mois1 730 €5 190 €3 772 €
6 ans72 mois1 452 €4 356 €4 523 €
7 ans84 mois1 253 €3 759 €5 276 €
8 ans96 mois1 104 €3 312 €6 029 €
9 ans108 mois989 €2 967 €6 783 €
10 ans120 mois900 €2 700 €8 057 €
11 ans132 mois825 €2 475 €8 866 €
12 ans144 mois766 €2 298 €10 367 €
13 ans156 mois713 €2 139 €11 239 €
14 ans168 mois667 €2 001 €12 112 €
15 ans180 mois631 €1 893 €13 622 €
16 ans192 mois597 €1 791 €14 544 €
17 ans204 mois566 €1 698 €15 467 €
18 ans216 mois539 €1 617 €16 392 €
19 ans228 mois515 €1 545 €17 319 €
20 ans240 mois501 €1 503 €20 308 €
21 ans252 mois482 €1 446 €21 349 €
22 ans264 mois464 €1 392 €22 394 €
23 ans276 mois447 €1 341 €23 441 €
24 ans288 mois432 €1 296 €24 491 €
25 ans300 mois432 €1 296 €29 612 €
26 ans312 mois419 €1 257 €30 847 €
27 ans324 mois408 €1 224 €32 087 €
28 ans336 mois397 €1 191 €33 330 €
29 ans348 mois387 €1 161 €34 578 €
30 ans360 mois402 €1 206 €44 889 €